L'ADN des auteurs de l'attentat dans un cabinet d'avocats a été isolé

- ©2008 20 minutes

— 

Découvert, mais pas encore identifié.Les enquêteurs ont annoncé hier être parvenus à isoler l'ADN des auteurs de l'attentat au colis piégé qui avait fait un mort et un blessé grave début décembre dans un cabinet d'avocats parisiens. Ces nouveaux éléments viennent en complément du portrait-robot de la femme soupçonnée d'avoir livré le paquet, ainsi que les deux autres non piégés.

Le parquet de Paris a ouvert le 20 décembre une information judiciaire contre X visant les chefs d'« assassinat », et de « tentative d'assassinat ». L'explosion du colis avait provoqué la mort de Jacqueline Ben Bouali, une secrétaire de 74 ans de ce cabinet, situé au 52, boulevard Malesherbes (8e). Le colis était adressé à l'avocat Olivier Brane, qui a été grièvement blessé dans l'explosion. Un deuxième paquet contenant des chocolats et accompagné d'un message (« En remerciement d'une affaire immobilière complexe ») était adressé au « personnel de cabinet », et un autre (une bouteille de champagne) à l'avocate Catherine Gouet-Jenselme.