Menaces d’attentat contre Bertrand Delanoë

POLICE Le maire PS de Paris a été «informé samedi par la préfecture de police». Sa protection a été renforcée…

Avec agence et Sophie Caillat

— 

Le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë s'est déclaré mardi "disponible pour une véritable concertation" sur un "Grand Paris" liant capitale et banlieue, projet évoqué mardi par Nicolas Sarkozy dans sa conférence de presse à l'Elysée.
Le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë s'est déclaré mardi "disponible pour une véritable concertation" sur un "Grand Paris" liant capitale et banlieue, projet évoqué mardi par Nicolas Sarkozy dans sa conférence de presse à l'Elysée. — Francois Guillot AFP/archives

Le maire PS de Paris Bertrand Delanoë a indiqué mercredi avoir été «informé samedi par la préfecture de police et les services de l'Etat» de menaces d'attentats contre lui sur internet. Des menaces «prises au sérieux», a déclaré Christophe Caresche, l'adjoint à la Sécurité du maire de Paris, à 20 Minutes.

«La préfecture de police et les services de l'Etat m'ont informé samedi et une fois de plus la préfecture de police et les service du ministère de l'Intérieur ont été remarquablement professionnels et ont fait preuve à mon égard de beaucoup de tact», a-t-il déclaré sur RTL alors qu'il était interrogé sur ces menaces.

«Nous travaillons ensemble sereinement, sans parano et avec le souci d'être sérieux», a ajouté le maire de Paris, qui bénéficie déjà d'une protection policière, assurée par le Service des protection des hautes personnalités (SPHP).

Protection renforcée


Alors qu'on lui demandait s'il bénéficiait d'une protection rapprochée, il a simplement répondu: «Nous nous adaptons à la situation, sans nous énerver, sans nous inquiéter excessivement, avec sérénité, mais sérieux».

Une réunion s'est ainsi tenue lundi à la préfecture de police. La sécurité de Bertrand Delanoë «est en train d'être renforcée».