Delanoë appelle de ses voeux les pétitions des Parisiens

M. G. - ©2008 20 minutes

— 

Le maire de Paris a profité hier de ses voeux au Conseil de Paris pour distiller des propositions de campagne. Il a évoqué la création d'un « droit de pétition » pour les habitants, afin qu'ils « puissent mettre un sujet à l'ordre du jour de leur conseil d'arrondissement ou du Conseil de Paris », a déclaré Bertrand Delanoë.

A l'UMP, on revendique la paternité de l'idée, car « Françoise de Panafieu l'avait évoqué en octobre. Elle souhaite que le Conseil de Paris puisse être saisi sur demande de 5 % des électeurs inscrits, soit 50 000 personnes environ. » Et les Verts de surenchérir : ils avaient fait voter cette mesure « il y a douze ans » dans le 20e. « Mille signatures d'habitants permettent de faire passer une idée devant le conseil d'arrondissement », fanfaronne Denis Baupin. Ce dispositif avait, par exemple, été utilisé pour demander le prolongement d'une ligne de bus.