Seine-Saint-Denis: Une ferme urbaine en projet sur les terres du dernier maraîcher

ENVIRONNEMENT René Kersanté, 75 ans, a trouvé des repreneurs pour exploiter les 3,7 hectares de terre agricoles entre les tours de Saint-Denis…

C.An

— 

René Kersanté, 75 ans, passe la main à deux structures pour l'installation d'une ferme urbaine à Saint-Denis (Illustration).
René Kersanté, 75 ans, passe la main à deux structures pour l'installation d'une ferme urbaine à Saint-Denis (Illustration). — F. Pouliquen / 20 Minutes

C’est le dernier maraîcher de Seine-Saint-Denis. A 75 ans, René Kersanté a décidé de céder son exploitation de 3,7 hectares lancée en 1920 par sa grand-mère. Deux structures vont reprendre ces terres agricoles préemptées par la mairie de Saint-Denis depuis 1980, rapporte France bleu.

>> A lire aussi: Le dernier maraîcher du 93 cherche son successeur

Une ferme urbaine

Une convention temporaire d’occupation a été signée lundi entre la ville, le Parti poétique et les Fermes de Gally. Le bail agricole sera repris en juin, relate Le Parisien. Un collectif d’artistes, de créateurs et de maraîchers projette de créer une ferme urbaine. Jusqu’à un million de salades ont été plantés sur ces terres, dans les années 2000, rappelait René Kersanté en juin dernier auprès de 20 Minutes.

A plusieurs reprises, René Kersanté avait annoncé le souhait de passer la main d’ici la fin de l’année 2016. Il a l’intention de s’installer dans le Val-d’Oise et de continuer le travail de la terre chez ses enfants.