Cruauté envers les animaux: Un homme condamné à de la prison ferme et interdit à vie de détenir un animal

FAITS DIVERS Les pompiers et la police ont forcé la porte d’un appartement à Etampes d’où se dégageait une odeur pestilentielle…

C.An

— 

Un homme de 24 ans a été condamné à 18 mois ferme d'emprisonnement pour cruauté sur des animaux (Illustration).
Un homme de 24 ans a été condamné à 18 mois ferme d'emprisonnement pour cruauté sur des animaux (Illustration). — Olivier Aballain / 20 Minutes

Les deux chiennes étaient pleines et gisaient dans leurs excréments. Le 11 mars, les pompiers et policiers ont fait la macabre découverte de deux cadavres de chiens dans un 40m2 d’Etampes (Essonne) et, comme le rapporte Le Parisien, mardi, devant le tribunal correctionnel d’Evry, leur maître a été accusé de cruauté sur animaux par la Société protectrice des animaux (SPA) et la Fondation de Brigitte Bardot.

>> A lire aussi: «On voit de plus en plus de chiens en danger de mort»

L’arrière-train dévoré

Les voisins s’étaient inquiétés d’une mauvaise odeur en provenance de l’appartement de Laurent B. Des voisins pour qui les chiens de cet homme de 24 ans vivaient « terrorisés », toujours selon Le Parisien. Les forces de l’ordre ont retrouvé un labrador et un rottweiler amaigris, avec des plaies. L’un des chiens avait l’arrière-train dévoré. Trois autres chiens, souffrants, étaient présents à son domicile.

Lors d’un contrôle routier en 2013, déjà, la police avait découvert dans le coffre de la voiture de cet homme, également père de deux jeunes enfants, un chien dans ses excréments.

L’accusé a été condamné à 24 mois d’emprisonnement dont 18 mois ferme avec mandat de dépôt. En outre, il est interdit à vie de détenir un animal.