Viol collectif d'une adolescente à Antony: Le parquet fait appel de l’acquittement général

PROCES Les sept accusés, tous mineurs, ont été jugés la semaine dernière. L’acquittement général avait déclenché une vague d’indignation…

Caroline Politi

— 

Illustration: La balance de la justice.
Illustration: La balance de la justice. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Le verdict avait profondément choqué. Six jours après l’acquittement général de sept jeunes hommes pour le viol collectif d’une adolescente, le parquet général a décidé de faire appel, indique ce jeudi Le Parisien. La cour d’assises des mineurs des Hauts-de-Seine avait estimé que les suspects âgés de 15 à 17 ans n’avaient pas « imposé par violence, contrainte, menace ou surprise » des rapports sexuels à la victime, âgée de 14 ans au moment des faits. Une pétition pour pousser le parquet à faire appel avait recueilli plus de 33.000 signatures.

Une fille facile et consentante, selon les accusés

Les faits ont été commis en septembre 2011 à Antony, dans les Hauts-de-Seine, dans l’appartement de la victime pendant que son père, gardien d’immeuble était au travail. Mais les accusés ont toujours nié les faits. Pour eux, la victime avait la réputation d’une fille facile et était consentante.

La décision était d’autant plus étonnante que quelques mois auparavant, deux autres mineurs impliqués dans cette affaire mais jugés par le tribunal pour enfants, avaient été condamnés à trois ans de sursis.