Paris: Des anarchistes grecs vraisemblablement à l'origine du colis piégé au FMI

SOCIETE Un petit colis a explosé ce jeudi dans les locaux du Fonds monétaire international (FMI) à Paris faisant une blessée...  

R.L. avec AFP

— 

Des policiers devant le siège parisien du FMI, le 16 mars 2017.
Des policiers devant le siège parisien du FMI, le 16 mars 2017. — CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Le colis qui a explosé ce jeudi dans les locaux du Fonds monétaire international (FMI) à Paris aurait été envoyé par des anarchistes grecs, selon la police grecque. D’après une source proche de l’enquête, des résidus de timbres grecs ont été retrouvés.

>> Lire aussi. Colis piégé au siège du FMI à Paris: Une victime brûlée aux mains et au visage, Hollande dénonce un «attentat»

Une employée blessée

Cette explosion a touché une employée. La victime est « blessée au visage par des éclats ainsi qu’un blast aux tympans, et est actuellement en traitement sans qu’il y ait le moindre risque quant à sa vie ou à une urgence absolue », a déclaré sur place le préfet de police de Paris Michel Cadot. De son côté, le président François Hollande, a aussitôt qualifié cet acte d'« attentat ».

La veille, à Berlin, un « mélange explosif » a été découvert au ministère allemand des Finances, expédié depuis la Grèce, avec comme fausse adresse d’expéditeur celle d’un député de droite.