Paris: Les magasins Tati pourraient être préservées, des repreneurs se présentent à la banque

ECONOMIE La filiale discount du groupe Eram est à vendre. Début mars, une banque d’affaire a été mandatée pour trouver un repreneur. On en compte 6 ce lundi…

C.An

— 

L'enseigne Tati, sous la filiale dAgora Distribution, cherche repreneurs des (Illustration).
L'enseigne Tati, sous la filiale dAgora Distribution, cherche repreneurs des (Illustration). — A. GELEBART / 20 MINUTES

Tati soufflera-t-elle ses 70 bougies ? Les comptes de l’enseigne de mode à bas prix,ouverte en 1948, sont épluchés par six repreneurs, à la mi-mars. Les 140 magasins Tati sont en vente et une banque d’affaire a été mandatée, rapporte Le Parisien

Le vaisseau amiral de la marque, situé boulevard Rochechouart, dans le 18e arrondissement de Paris, pourrait être préservé. Du côté d'Eram, « la priorité, c'est de sauvegarder des emplois. Après, l'image du magasin Tati peut, en tant que tel, représenter un atout ».

>> À lire aussi: Les sept raisons pour lesquelles des grandes marques de textile françaises vont mal

Plus de 1700 emplois concernés

La société Eram, propriétaire de Tati mais également de Giga­store, Fabio Lucci et Degrif’Mania, est donc à la recherche d’un repreneur. Environ 1.700 personnes travaillent au sein de l’enseigne Tati. En 2015, déjà, le groupe Eram avait mandaté une banque pour rechercher des solutions mais les propositions avaient été rejetées et qualifiées d'« inacceptables au niveau financier et social », a commenté une source proche de l’enseigne.

Un peu plus de vingt magasins franchisés ont également été ouverts au Maghreb et dans les pays du Golfe. Selon L’Express, en dépit de ce développement à l’international et d’une diversification de son activité, Agora Distribution a annoncé que « les ventes de Tati vont reculer et le résultat sera "déficitaire" ».