Jean-Bouin et Auteuil en piste pour les grands travaux

- ©2007 20 minutes

— 

Les élus parisiens ont voté hier le lancement de la démolition-reconstruction du stade Jean-Bouin (16e), qui doit permettre au Stade Français, champion de France de rugby en titre, de recevoir 20 000 spectateurs, au lieu de 10 000 actuellement. Mais le chantier de Jean-Bouin ne commencera pas avant le réaménagement de l'hippodrome d'Auteuil, dont les travaux, prévus jusqu'à mi-2010 pour un montant de 24 millions d'euros, ont également été votés hier. Auteuil pourra ainsi accueillir les équipements sportifs supprimés à Jean-Bouin, notamment une piste d'athlétisme et un terrain de hockey.

Les travaux à Jean-Bouin s'élèveront à 84 millions d'euros, à la charge de la Ville. Un montant qui a de nouveau soulevé la polémique : « On va dépenser cet argent au détriment des sportifs, scolaires et universitaires pour dix matchs par an », a dénoncé Claude Goasguen, élu UMP du 16e. Les grandes rencontres du Stade Français ont en effet lieu au Stade de France.