Paris: Une huitième personne écrouée pour avoir attaqué un véhicule de police en mai 2016

SOCIETE Il a brisé la vitre d’une voiture de police en marge d’une manifestion contre « la haine anti-flic » en mai 2016 et a été mis en examen le 8 février…

C.An
— 
Une quatrième personne a été écrouée pour avoir brisé la vitre d'un véhicule de police en marge d'une manifestation de policiers (Illustration).
Une quatrième personne a été écrouée pour avoir brisé la vitre d'un véhicule de police en marge d'une manifestation de policiers (Illustration). — Fabrice ELSNER/20 MINUTES

Pour avoir participé à l’incendie d’une voiture de police le 18 mai 2016, sept personnes avaient été interpellées. À l’issue de sa mise en examen mardi 8 février, une huitième personne a été écrouée. Cet homme âgé de 29 ans est suspecté d’avoir brisé la vitre d’un véhicule de la police, selon le parquet de Paris. « Quatre personnes sont placées en détention provisoire, quatre autres sont sous contrôle judiciaire à ce jour », note le procureur.

Un homme recherché depuis neuf mois

En marge d’une manifestation de la police contre la « haine anti-flic », le 18 mai 2016, aux abords du canal Saint-Martin, dans le 10e arrondissement, un véhicule de police avait été pris pour cible par des casseurs. Attaquées à coup de barre de fer et de mobilier urbain, les vitres et pare-brise avaient explosé. Le véhicule avait ensuite été incendié par des jets de fumigènes. Un des policiers de la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) avait été conduit à l’hôpital. Une enquête a été ouverte pour tentative d’homicide par le 2e District de la police judiciaire.

Une quatrième personne vient donc d’être placée en détention provisoire. Cet homme est connu pour des faits de vol, rébellion et dégradations, rapporte Le Parisien.