Ile-de-France: La Région et l'Etat investissent 60 millions d'euros en plus pour les transports

TRANSPORT Un avenant au contrat de plan Etat-Région 2015-2020 a été signé pour améliorer la circulation en Ile-de-France…

20 Minutes avec AFP

— 

Des projets liés à plusieurs lignes de tramway seront prolongés par la signature de l'avenant au Contrat de plan Etat - Région (Illustration). // PHOTO : V. WARTNER / 20 MINUTES
Des projets liés à plusieurs lignes de tramway seront prolongés par la signature de l'avenant au Contrat de plan Etat - Région (Illustration). // PHOTO : V. WARTNER / 20 MINUTES — Vincent Wartner / 20 Minutes

Plus de financement contre les bouchons, entre autres. Mardi, un avenant au Contrat de plan Etat-région (CPER) 2015-2020 a été signé entre l’Etat et la Région Ile-de-France prévoyant 60 millions d’euros supplémentaires pour les transports et le réseau routier francilien.

Le plan représente désormais 7,4 milliards d’euros d’investissements, dont 4,4 milliards pour la Région, selon un communiqué commun. 5,3 milliards d’euros sont consacrés aux Transports, le reste à l’Enseignement supérieur et la recherche.

Pour améliorer le trafic automobile

L’avenant prévoit que Etat comme Région apporteront chacun 30 millions d’euros supplémentaires qui s’inscrivent notamment dans le plan « anti-bouchons » de la présidente de Région, Valérie Pécresse, pour fluidifier le trafic automobile dans des secteurs engorgés.

Ainsi vont s’accélérer des travaux comme le contournement routier de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle par l’est, l’enfouissement de la nationale 10 à Trappes ou des études d’aménagements de l’autoroute A86 qui subit une « congestion chronique ».

Consolidés des « projets majeurs »

L’avenant va également consolider des « projets majeurs », selon les signataires, comme le prolongement du RER Eole jusqu’à Mantes-la-Jolie, l’électrification de la ligne P reliant Paris et Troyes, le tram-train (ou tram 12 express) Massy-Evry, le tramway T9 dans le Val-de-Marne, le T1 à l’Est-Val de Fontenay.

Au chapitre Enseignement supérieur et recherche, il rééquilibre les projets en faveur de deux départements. Trois nouvelles opérations sont ainsi inscrites au CPER, dans le Val d'Oise (communautés d’universités et d’établissements Paris Seine) et en Seine-et-Marne (Cité Descartes et Melun).

Fin 2016, l’Etat a déjà engagé 687 millions d’euros, soit 24 % des montants prévus par le Contrat de plan 2015-2020. La Région a pour sa part engagé 978 millions, soit 22 %.

L’accord a été signé à Massy (Essonne) par le Premier ministre Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Aménagement du territoire Jean-Michel Baylet et la présidente de Région.