Seine-et-Marne: Vite, Villages Nature recherche des maîtres-nageurs et des surveillants de baignade

EMPLOI Le futur site touristique, un cousin des center parcs, ouvrira le 24 juillet à deux pas de Disneyland et entend créer 1.000 emplois directs. Mais sur certains métiers, Village Nature peine à recruter…

Fabrice Pouliquen

— 

Villages Nature, un nouveau complexe touristique à 30 km de Paris, ouvrira le 24 juillet prochain.
Villages Nature, un nouveau complexe touristique à 30 km de Paris, ouvrira le 24 juillet prochain. — ERIC PIERMONT / AFP

Recherche maître-nageur sauveteur, homme/femme. Débutant accepté. Anglais correct exigé. A Bailly-Romainvilliers, petite commune de 7.000 âmes dans le sud de la Seine-et-Marne, on recrute en ce moment à tour de bras. Des maîtres nageurs, il en faut ainsi 17 d’ici à cet été. Mais ce n’est qu’un exemple : on recherche aussi 46 surveillant(e)s de baignade, vingt animateurs/sports, un(e) arboriste un(e) responsable de service animation…

Il faut au moins ça pour donner vie à Villages Nature, un cousin des Center Parcs qui ouvrira le 24 juillet prochain à 30 km de Paris et à 6 km de Disneyland Paris. Ce nouveau complexe touristique s’étendra dans un premier temps sur 180 hectares. L’attraction phare ? L’Aqualagon, un lagon  à ciel ouvert de 2.500 m² où il sera possible de se baigner toute l’année dans une eau à 30°.

1.000 emplois directs créés

Le projet fait bondir plusieurs associations écologistes qui taxent le projet de faussement « écologique ». Pierre & Vacances et EuroDinsey ont toutefois un argument de poids qui joue en leur faveur : l’emploi. « Nous allons créer 1.000 emplois direct dès l’ouverture, lance David Merafina, le DRH de Villages Nature. Des CDI majoritairement. 300 personnes seront employés par le site directement. Le reste le sera par nos partenaires tiers et par nos sous-traitants. »

Le recrutement commence tout juste et les offres sont à consulter sur Pôle-Emploi Ile-de-France qui y consacre une page de son site Internet. Pour dénicher des profils, le futur complexe touristique a signé une convention avec des partenaires publics (Pole-Emploi, Etat, région Ile-de-France, département de Seine-et-Marne...) l’engageant à recruter le plus possible localement, notamment dans le territoire du Val-d’Europe.

Pénurie de maîtres-nageurs et de surveillants de baignade

Le hic, c’est que ce territoire est déjà très dynamique et affiche un taux de chômage inférieur à la moyenne nationale. Surtout, sur place, « il y a déjà Disneyland Paris et le centre commercial du Val d’Europe, deux grands pourvoyeurs d’emplois dans des secteurs où nous devons nous aussi recruter », indique David Merafina.

Sur certains postes, Villages Nature s’attend à rencontrer quelques difficultés à recruter. « Dans le commerce, la restauration, la propreté », liste le DRH. Mais pas seulement. « Il y a aussi en Ile-de-France une pénurie de maîtres-nageurs et de surveillants de baignade, explique Catherine Haas, directrice territoriale à Pôle-Emploi chargée de la Seine-et-Marne nord. Or, dans ce secteur, Village Nature a de gros besoins. Il lui faut pourvoir 73 postes dont 17 de maîtres-nageurs et 46 de surveillants de baignade. 

Des formations créées pour combler les besoins

Pour y parvenir, Village Nature devra élargir son périmètre de recherche. Elle devra aussi convaincre des demandeurs d’emploi ou des Franciliens en quête de reconversion à se réorienter vers ces deux métiers de maîtres-nageurs ou de surveillants de baignade. « C’est le travail que nous menons actuellement, explique Catherine Haas. Un parcours de formation a été mis en place avec l’UCPA de Lagny-sur-Marne. Il prépare justement à l’obtention du Brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA), nécessaire pour candidater à l’un des 46 postes de surveillant de baignade. »

La prochaine formation démarre le 22 mars et court sur trois mois en alternance. Trente élèves sont recherchés. Libre à eux ensuite de candidater ou non à Village Nature. « Initialement, le centre de vacances devait ouvrir un an plus tôt, nous avions donc lancé une première campagne de formation en 2016, raconte Catherine Haas. La première promotion n’a donc pas pu être embauchée à Village Nature mais les quinze personnes formées ont trouvé du travail sans difficultés. Dans des centres nautiques d’Ile-de-France ou même dans le sud de la France pour certain.»

C'est le moment pour les CV

Une formation similaire, pour les maîtres-nageurs sauveteurs cette fois-ci, démarrera en avril. « Et il y a beaucoup d’autres métiers à pourvoir, rappellent Catherine Haas et David Merafina. Serveurs, agents de réception, d’hôtes et d’hôtesses d’accueil… » Et c’est le moment d’envoyer les CV.

Une réunion d’information collective pour devenir maître nageur se tient ce mercredi 1er février au gymnase Tauziet à Meaux. Inscription obligatoire jusqu'à mercredi midi au 01.60.09.84.83.