Circulation différenciée à Paris: 5.813 PV dressés en trois jours

POLLUTION Vingt-sept mille contrôles ont été réalisés par les policiers lors des trois journées de circulation différenciée instaurée à Paris entre lundi et mercredi…

Fabrice Pouliquen

— 

Vaste opération de prévention à propos des vignettes Crit'air, mardi 10 janvier 2016, place de la Concorde.
Vaste opération de prévention à propos des vignettes Crit'air, mardi 10 janvier 2016, place de la Concorde. — F. Pouliquen / 20 Minutes

C’est l’heure du bilan après les trois premiers jours de circulation différenciée à Paris. Le dispositif a été appliqué lundi et levé par la préfecture de police de Paris pour la journée de ce jeudi. En trois jours, 27.000 véhicules ont été contrôlés par les policiers.

>> Lire aussi: A combien de jours de circulation différenciée faut-il s’attendre en 2017?

432 PV au titre de la circulation différenciée

Ces 27.000 contrôles ont donné lieu à 5.813 PV dressés et à l’immobilisation de 57 véhicules. Essentiellement pour vitesse, défaut de contrôle technique, débridage… Au titre de la circulation différenciée, ce sont 432 usagers qui ont été verbalisés. Ils roulaient donc à bord d’un véhicule de la catégorie des non-classés ou de la catégorie de la classe 5.

>> Lire aussi: Vignettes Crit’air: Qu’est-ce qui change pour les Parisiens depuis le 16 janvier ?

Ce faible nombre de verbalisations dénote le souci de la préfecture de police de Paris de faire pour l’instant de la pédagogie alors que les nouvelles vignettes ne sont obligatoires à Paris que depuis le 16 janvier.

1,6 million de vignettes Crit’air commandées

Dans Le Parisien, la préfecture de police précise qu’à ce jour « 1,6 million d’automobilistes franciliens ont command leur certificat de qualité de l’air Crit’Air ». C’est encore peu au regard des 8 millions de véhicules qui constituent le parc automobile francilien.