Hauts-de-Seine: Un policier municipal se suicide avec son arme de service

FAITS-DIVERS Samedi soir, un policier s’est suicidé dans les locaux de la police de Garenne-Colombes…

C.An

— 

Décès au sein de la police municipale (Illustration).
Décès au sein de la police municipale (Illustration). — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Une balle dans la tête. Jean-Luc s’est servi de son pistolet Rex 7.65 pour mettre fin à ses jours, ce samedi, dans les locaux de la police municipale de La Garenne (Hauts-de-Seine), rapporte Le Parisien. Il était 18 h 30 et le maire Philippe Juvin s’est rendu ensuite sur place.

Un ancien gendarme

Le policier, autour de la quarantaine, est décédé sur le chemin vers l’hôpital Lariboisière, à Paris. Ce père de deux enfants a été gendarme avant de devenir policier. « C’était un homme très pro, un gars solide comme un roc. Grâce à son tempérament et son expérience on a pu construire une véritable police municipale » a confié le maire au Parisien.

Des raisons personnelles ont été évoquées pour expliquer l’acte du policier. Une cellule psychologique est déployée dans le service.