Législatives à Paris: Ecartée, Rachida Dati promet «la guerre» à François Fillon

ELECTIONS La commission nationale d’investiture des Républicains a choisi Nathalie Kosciusko-Morizet pour les législatives dans la 2e circonscription de Paris…

Fabrice Pouliquen

— 

Rachida Dati, maire du 7e arrondissement de Paris, le 19 octobre 2016.
Rachida Dati, maire du 7e arrondissement de Paris, le 19 octobre 2016. — Irina Kalashnikova/SIPA

Nathalie Kosciusko-Morizet plutôt que Rachida Dati. La commission nationale d’investiture (CNI) des Républicains a tranché mardi soir en choisissant NKM pour porter les couleurs du parti sur la 2e circonscription de Paris, lors des prochaines législatives.

Une décision sans vote

La décision s’est faite sans vote et aurait été actée par François Fillon lui-même, ce week-end, indique Le Parisien.

Les deux femmes politiques étaient en guerre depuis des semaines pour obtenir cette investiture, très ancrée à droite et synonyme donc de victoire facile. NKM aurait consacré beaucoup d’énergie pour avoir l’investiture, rapporte Le Parisien, jusqu’à ne pas lâcher d’une semelle François Fillon lors du Mondial du high-tech de Las Vegas il y a dix jours.

« Je vais lui pourrir sa campagne »

On connaissait les inimitiés entre Rachida Dati et François Fillon depuis les législatives 2012 pour lesquelles l’ex-Premier ministre avait été parachuté dans la 2e circonscription de la capitale dont elle s’estimait la candidate naturelle. Ce nouvel épisode ne va rien arranger. Rachida Dati, qui entretient des rapports exécrables avec NKM, aurait décidé de la faire payer à Fillon. « Si Fillon donne sa circo à NKM, ce sera la guerre, et, faites gaffe, j’ai des munitions, je vais lui pourrir sa campagne », aurait-elle déclaré selon Le Canard enchaîné.