Paris : Trois jeunes filles dont une mineure échappent à un gang de proxénètes

FAITS DIVERS Quatre individus ont contraint les jeunes filles de se prostituer pour payer leurs dettes…

C.An

— 

Une prostituée à Nantes. Illustration
Une prostituée à Nantes. Illustration — FABRICE ELSNER/20 MINUTES

Quatre-vingts jours de souffrance. À l’automne 2016, quatre hommes ont obligé des jeunes filles, dont une mineure, à se prostituer, relate RTL. L’une d’elle a réussi à sortir de cette emprise et à joindre sa mère, la semaine dernière. À la suite de cet appel, les policiers du 19e arrondissement et les enquêteurs de la brigade de répression du proxénétisme (BRP) de la police judiciaire parisienne ont interpellé les quatre suspects.

Une dette sur des faux-billets

Les trois jeunes filles étaient en rupture avec leur famille. Elles ont accepté d’écouler des faux billets pour les quatre individus. Mais après une interpellation, la police a saisi ces billets. Les malfaiteurs ont considéré alors qu’elles leur étaient redevables de la somme.

Les quatre hommes les ont séquestrées, battues et obligées à se prostituer parfois à la chaîne jusqu’à huit clients par jour selon leurs témoignages, rapporte la radio.

Les quatre individus devraient être mis en examen pour proxénétisme aggravé et séquestration.