Paris: La RATP ouvre (enfin) son service d'open data en temps réel aux applis

TRANSPORT L’exclusivité de la RATP pour informer du trafic en temps réel n’est plus…

C.A

— 

Plusieurs applications pourront désormais utiliser les données en temps réel de la RATP.
Plusieurs applications pourront désormais utiliser les données en temps réel de la RATP. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Ça avance du côté de la RATP. Mardi 3 janvier 2017, le groupe a mis à disposition ses données sur la circulation en temps réel, à d’autres applications. Un engagement qui a pris du temps, relate Le Monde. De quoi ravir les utilisateurs des plateformes comme Moovit ou Googlemaps.

En accord avec la Loi Macron 

Début 2016, Citymapper a lancé une pétition pour faire pression sur la RATP. L’application réclame alors le droit d’utiliser les informations sur le trafic des bus, métros, tramways de Paris et sa banlieue. Un droit justifié par la Loi Macron.

Sur son site, la RATP affirme s’investir depuis 2013 dans l’open data. En avril 2016, le groupe de transport s’engage à fournir aux autres plateformes ses données en temps réel pour la fin de l’année. Depuis, elle a doublé le nombre de ses serveurs.

Un accès avec une adresse IP

La RATP a investi 1 million d’euros pour mettre en place son portail en open data. Pour y accéder, il convient de s’enregistrer avec une adresse IP avec un nombre de requêtes limité à 30 millions par mois. Toute utilisation commerciale de ces données sera soumise à une redevance.