Levallois-Perret: Le mariage suspect qui met le clan Balkany dans l'embarras

ENQUETE En juin 2014, un discret mariage avait été organisé entre le propriétaire récalcitrant et une employée municipale, rencontrée quelque temps plus tôt…

20 Minutes avec AFP

— 

Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany et Isabelle Balkany
Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany et Isabelle Balkany — EREZ LICHTFELD/SIPA

Une enquête pour abus de faiblesse a été ouverte à la suite d’un mariage entre une employée municipale de Levallois-Perret et le propriétaire d’une parcelle convoitée par un promoteur proche de la majorité municipale, qui avait fini par vendre son bien, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Un discret mariage

« Il y a des suspicions concernant ce mariage, qui nous ont conduits à ouvrir une enquête préliminaire en juin », a indiqué à l’AFP le parquet de Nanterre, confirmant une information de France Info.

Le marié, sexagénaire et veuf depuis deux ans, propriétaire d’un appartement situé dans cette commune des Hauts-de-Seine dirigée par Patrick Balkany (LR), refusait de vendre son bien à un promoteur, dont la société immobilière comptait pour actionnaire un proche de la majorité municipale.

En petit comité 

En juin 2014, un discret mariage avait été organisé entre le propriétaire récalcitrant et une employée municipale, rencontrée quelque temps plus tôt.

Seules six personnes avaient assisté à la noce célébrée par Patrick Balkany, dont la première adjointe et épouse du maire, Isabelle Balkany, un conseiller municipal, et le mari d’une adjointe, témoins, a expliqué à l’AFP une source proche du dossier.

Le jeune marié avait ensuite consenti à vendre sa parcelle, avant qu’un divorce ne soit prononcé quelques mois plus tard. Sa famille, qui avait appris son union a posteriori, a alors décidé de déposer plainte pour abus de faiblesse. Selon France Info, le marié s’est ensuite retiré en Normandie, où il vit désormais.