Primaire de la gauche : Anne Hidalgo apportera son parrainage à Vincent Peillon

POLITIQUE « Je vais donner mon parrainage à Vincent Peillon », a indiqué la maire de Paris lors d’une rencontre avec la presse avant l’ouverture du Conseil de Paris…

20 Minutes avec AFP

— 

Vincent Peillon le 2 mai à Paris
Vincent Peillon le 2 mai à Paris — REVELLI-BEAUMONT/SIPA

La maire PS de Paris Anne Hidalgo a annoncé lundi qu’elle apporterait son parrainage à Vincent Peillon, l’ancien ministre de l’Éducation qui a annoncé dimanche soir sa candidature à la primaire de la gauche en vue de l’élection présidentielle.

« Je vais donner mon parrainage à Vincent Peillon », a indiqué la maire de Paris lors d’une rencontre avec la presse avant l’ouverture du Conseil de Paris.

>> A lire aussi : Anne Hidalgo. «Je suis guidée par l'idée d'être utile»

Une candidature vue « d’un bon œil »

« Il est dans la position la plus centrale au Parti socialiste pour porter ce que je souhaite voir porter », a ajouté Anne Hidalgo sans vouloir en dire davantage.

Il y a quelques jours, Anne Hidalgo avait fait savoir qu’elle regardait « d’un bon œil » cette candidature à venir, qui « serait susceptible d’incarner les valeurs de la social-démocratie qui manquent aujourd’hui cruellement dans cette primaire ».

>> Lire aussi: Mais où était passé Vincent Peillon depuis 2014?

« Il n’y a pas eu d’intervention de la maire de Paris pour provoquer cette candidature », mais l’entourage de Vincent Peillon a voulu connaître son opinion, avait alors ajouté son entourage.

Une opération pour aller chercher Vincent Peillon ?

L’hebdomadaire Le Point avait auparavant écrit qu'« une opération est en cours, menée par Aubry, Moscovici, Taubira et Hidalgo pour aller chercher » Vincent Peillon, aujourd’hui député européen.

Vincent Peillon a annoncé dimanche soir sa candidature pour « rassembler » son camp, y compris Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron, et « gagner la présidentielle ». Il a assuré avoir pris seul sa décision de candidature.