Des améliorations à prévoir dans les prochains mois

S. C.

— 

Le maire (PS) de Paris Bertrand Delanoë a inauguré dimanche le système de vélos en libre-service "Vélib", conçu pour transformer les modes de déplacement dans la capitale tout en contribuant à la réduction de la pollution.
Le maire (PS) de Paris Bertrand Delanoë a inauguré dimanche le système de vélos en libre-service "Vélib", conçu pour transformer les modes de déplacement dans la capitale tout en contribuant à la réduction de la pollution. — François Guillot AFP

Croisons les doigts, ça devrait s'arranger. Chez JCDecaux, on insiste: en janvier, lorsqu'il y aura plus de 20.000 bicyclettes pour 35.000 points d'attache, Vélib' roulera mieux. Mais les quartiers resteront sans doute inégaux face au système. «L'idéal est un bon équilibre entre le nombre d'emplois et d'habitants, explique le directeur général de JCDecaux, Rémi Pheulpin. Dans le 14e, cela se passe bien, mais dans le 15e et le 20e, très résidentiels, les bornes manquent de place en fin de journée, tandis que les 11e et 12e sont souvent saturés par les noctambules.»

En attendant 2008, le prestataire a livré à 20 Minutes un aperçu des ajustements déjà lancés. Tour de piste.

· Chaînes Elles avaient le défaut de se détendre trop vite. JCDecaux a trouvé des tendeurs, déjà placés sur la moitié de la flotte, qui vont faire disparaître «90% de ces problèmes».

· Régulation L'opérateur déplace des vélos du centre vers la périphérie le matin et l'inverse en fin de journée. Et cela de 6h30 à 22h. Il le fera la nuit dès que l'inspection du travail l'y aura autorisé. «La nuit, on circule mieux, on pourra mieux approvisionner les quartiers résidentiels», explique Julien Boucher, ingénieur en charge de la régulation.

· Réclamations Le site www.velib.paris.fr va mettre en ligne six formulaires types de réclamation. Ce qui évitera de passer par le centre d'appels ou d'attendre désespérément une réponse à son e-mail. Le premier formulaire, intitulé «J'ai un trajet d'un montant anormal sur mon compte», intéressera du monde. Et dans quinze jours, l'utilisateur pourra signaler à la borne informatique un vélo défectueux.

· Erreur «D'ici à une semaine», celui qui aura emprunté une bicyclette cassée pourra la redéposer avant d'en prendre une autre immédiatement, au lieu d'attendre cinq minutes.

· Orientation En février, on pourra connaître à la borne la disponibilité de la station d'arrivée. Actuellement, on ne peut visionner que le quartier voisin.

· Pentes Afin d'améliorer l'approvisionnement des buttes, une réflexion est en cours pour créditer le compte des courageux qui remonteraient les vélos.