Paris: La mairie déclare la guerre aux rats

SOCIETE «Afin d'enrayer l'augmentation récente de la présence de rats dans l'espace public parisien, un plan d'action immédiat et ciblé est déployé», indique un communiqué de la Ville...

20 Minutes avec AFP

— 

Au jardin du Carrousel, à deux pas du Louvre, les rats osent sortir au soleil.
Au jardin du Carrousel, à deux pas du Louvre, les rats osent sortir au soleil. — FRANCOLON XAVIER/SIPA

La Ville de Paris a annoncé mercredi qu'elle allait lancer une série d'opérations « coup de poing »... contre les rats, dont la présence « en grand nombre pose des problèmes sanitaires, esthétiques et économiques », indique la mairie.

via GIPHY

« Réduire significativement leur présence »

«Afin d'enrayer l'augmentation récente de la présence de rats dans l'espace public parisien, un plan d'action immédiat et ciblé est déployé», indique un communiqué de la Ville qui reconnaît que les éradiquer est «impossible» mais qu'il faut «réduire significativement leur présence». En 2014 déjà, les images de touristes pique-niquant dans le jardin du musée du Louvre,à quelques mètres de rats, avaient fait le tour des médias et des réseaux sociaux, rappelle BFM TV. 

>> Lire aussi. Invasion de rats à Paris: «Les touristes laissent chaque jour de quoi faire un festin»

Pour s'attaquer à ces rongeurs, dont l'adage populaire dit que leur nombre est de deux rats pour un Parisien - il y a 2,2 millions d'habitants à Paris - la Ville veut les empêcher de sortir des égouts, les éliminer des sous-sols d'immeubles et de la surface.

Les zones les plus touchées des parcs et jardins de la ville «ont commencé à être clôturées et de nouveaux pièges sans risque pour l'environnement seront expérimentés», indique le communiqué.

>> Lire aussi. Vous avez peur des rats? Voici le livre qu’il vous faut

Les autres zones infestées vont faire l'objet d'opérations similaires alors qu'un plan à long terme va être déployé, avec multiplications de rondes d'agents contre l'abandon des déchets, actions de communication, etc.