Paris subit son plus gros pic de pollution hivernal depuis 10 ans (et ce n'est pas fini)

POLLUTION Airparif prévoit encore pour jeudi un « possible dépassement du seuil d’alerte » pour la pollution aux particules…

20 Minutes avec AFP
— 
Paris, lors d'un pic de pollution le 18 mars 2016
Paris, lors d'un pic de pollution le 18 mars 2016 — PATRICK KOVARIK AFP

Paris et sa région subissent depuis une semaine le pic de pollution hivernal le plus intense et le plus long depuis au moins 10 ans et cette situation devrait se prolonger jeudi, a-t-on appris ce mercredi auprès d’Airparif.

>> A lire aussi : Paris: Circulation alternée, bouchons et RER B perturbé... Dur mercredi

Un « possible dépassement du seuil d’alerte » jeudi

Ce pic est dû à une recrudescence d’émissions de particules, liées surtout au chauffage au bois et au trafic, conjuguée à la prolongation de conditions météo favorables à leur maintien près du sol, explique l’organisme de surveillance de la qualité de l’air sur la région parisienne.

>> A lire aussi : La lutte contre le réchauffement climatique passera par les grandes villes

Airparif prévoit encore pour jeudi un « possible dépassement du seuil d’alerte » pour la pollution aux particules (concentration supérieure à 80 microgrammes/m3). Le 1er décembre a été la journée record pour la pollution, avec des concentrations maximales de 146 microgrammes/m3.