Pollution: Deuxième jour de circulation alternée à Paris et en proche banlieue

TRANSPORTS La mesure mise en place à Paris et en banlieue mardi a eu un impact très faible sur la pollution car la consigne a été trop peu suivie par les automobilistes..

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration: pollution à Paris.
Illustration: pollution à Paris. — Remy de la Mauviniere/AP/SIPA

La préfecture de police a annoncé ce mardi après-midi la reconduction du principe de la circulation alternée pour la journée de ce mercredi à Paris et dans 22 communes de la petite couronne.

Les chiffres impairs ce mercredi

La mesure, prise en cas d’un épisode persistant de pollution aux particules fines et au dioxyde d’azote, est déjà en vigueur ce mardi, jour pair (6 décembre). Ainsi, seuls les véhicules légers (voitures, scooters et motos) à pots catalysés dont le numéro sur la plaque d’immatriculation se termine par un chiffre pair (0, 2, 4, etc.) sont autorisés à circuler.

Mercredi, 7 décembre, le principe sera donc inversé et seuls les véhicules à numéro impair pourront rouler.

Impact faible sur la pollution

La journée de circulation alternée mise en place à Paris et en banlieue mardi a eu un impact très faible sur la pollution car la consigne a été trop peu suivie par les automobilistes, a indiqué mercredi Airparif.

« La mesure a été trop peu suivie pour mettre en évidence un impact » sur la pollution de l’air, qui connaît un pic sur la capitale depuis une semaine, a indiqué à l’AFP Karine Léger, porte-parole de l’association de surveillance de la qualité de l’air sur la région.