Paris: Un robot-poubelle, Gare de Lyon, pour changer le comportement des voyageurs

INNOVATION Baryl, petit robot à la R2-D2, est en test toute la semaine à la gare de Lyon. Sa mission? Collecter de façon autonome les déchets et sensibiliser les voyageurs à la propreté…

Fabrice Pouliquen

— 

Les premiers pas de Baryl, dans le hall 2 de la gare de Lyon, où ce robot-poubelle est en test du 5 au 10 décembre.
Les premiers pas de Baryl, dans le hall 2 de la gare de Lyon, où ce robot-poubelle est en test du 5 au 10 décembre. — F. Pouliquen / 20 Minutes

Il a tout d’une star, Baryl. Ce lundi, dans le hall 2 de la Gare de Lyon  où il circule, il décroche en tout cas de nombreux regards amusés de voyageurs, pourtant pressés, et même un « troooooop mignon », d’une jeune femme attendrie.

Pourtant, Baryl est une poubelle. Du futur peut-être, mais une poubelle quand même. Ce robot a été créé par la start-up parisienne Immersive Robotics en réponse à un appel à projet lancé par la SNCF pour améliorer ses services en gare. Baryl est nommé ainsi en référence à D.a.r.y.l, l’ado androïde héros d’un film éponyme des années 1980. Avec sa petite taille, des petites roues pour se déplacer et sa forme ovoïde, il a le look de R2-D2. Sauf que Baryl, lui, n’offre aux passants qu’une bouche grande ouverte donnant sur un sac-poubelle d’une capacité de 60 litres où vous êtes invités à jeter vos détritus.

Baryl peut même être hélé

« Baryl se déplace dans la gare à la vitesse d’une personne qui marche, soit 2-3 km/h », explique Konrad Holubek, cofondateur d’Immersive Robotics. Tout est ensuite une histoire de capteurs. Baryl en est bourré. « Ils lui permettent de se localiser en gare, de repérer les obstacles, de détecter un passant qui le hèle ou de savoir si la poubelle est pleine. » Auquel cas, Baryl rentre tout seul à sa base pour qu’un agent change son sac, puis repart de plus belle.

Pour l’instant, Baryl n’est qu’en test. Il sillonnera toute la semaine le hall 2 de la Gare de Lyon, avant de prendre la route d’autres gares SNCF en France pour d’autres expérimentations, ceci pendant trois mois. Ses premiers pas, gare de Lyon, ont déjà permis de noter des améliorations à apporter. « Baryl est censé produire un son pour remercier celui qui lui a jeté un déchet, indique Jérôme Vidal, d’Immersive Robotics aussi. Mais là, on se rend compte qu’il survient trop tard, la personne a déjà tourné les talons. »

Un « côté gadget » assumé

Mais l’essentiel est assuré. Baryl, rapidement, a été adopté par les voyageurs de la Gare de Lyon. Passé l’effet de surprise, ils étaient nombreux à filmer le robot en action, ce lundi, et à lui confier des papiers en tout genre.

Plus que sa capacité à ramasser des déchets, Gilles Ballerat, directeur des services et des opérations à SNCF Gares et Connexions, veut jouer sur le côté « gadget » de ce robot. « On ne va pas réduire le nombre de poubelles fixes dans la gare, ni réduire le personnel dédié au nettoyage, commence-t-il. Baryl vient en complément. Ce robot interpelle de façon bienveillante nos clients sur la façon dont on peut, ensemble, rendre nos gares plus propres. C’est une demande qui revient très souvent dans les enquêtes satisfactions que nous menons à Gares et Connexions. »

Changer les comportements par le jeu

Baryl participerait ainsi à une sorte de « nudge », cet art de faire changer les comportements des gens sans qu’ils s’en rendent compte. Par le jeu, le plus souvent. La SNCF s’y était déjà essayée à l’automne 2015 avec un défi collectif incitant les usagers franciliens à marcher un maximum dans leurs déplacements quotidiens. « Nous sommes dans une logique d’innovation, précise juste Gilles Ballerat. L’idée est d’apporter le meilleur des technologies pour améliorer l’expérience client. »

D’ailleurs, ce lundi matin, juste à côté de Baryl, travaillait un autre robot… auto-laveur, cette fois-ci. Il s’appelle Swing-bot, opère à la Gare de Lyon depuis quelques mois. Mais il est un peu moins sexy !

Les robots font leur entrée en gare de Lyon.
Les robots font leur entrée en gare de Lyon. - F. Pouliquen / 20 Minutes