Loi Travail: Un policier condamné à huit mois de prison avec sursis pour avoir frappé un lycéen

JUSTICE Le tribunal correctionnel de Paris n’a pas inscrit cette condamnation à son casier judiciaire...

R.L. avec AFP

— 

Les grilles du lycée Bergson (19e) ce vendredi matin
Les grilles du lycée Bergson (19e) ce vendredi matin — R.LESCURIEUX

Un policier de 26 ans a été condamné mercredi à huit mois de prison avec sursis pour avoir asséné un violent coup de poing à un élève du lycée Bergson à Paris le 24 mars, en pleine mobilisation contre la loi travail.

>> Lire aussi. Un «malheureux concours de circonstance» pour le policier mis en cause

« Choqué »

Le tribunal correctionnel de Paris n’a pas inscrit cette condamnation à son casier judiciaire. Les juges sont allés au-delà des réquisitions du parquet, qui avait demandé six mois de prison avec sursis.

Une vidéo de la scène, largement diffusée sur les réseaux sociaux et dans les médias, avait suscité l’émoi, jusqu’au ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve qui s’était dit « choqué ».

>> Lire aussi. Lycéen frappé par un policier: «Que justice soit faite»

Le nez cassé

Filmée le 24 mars, la vidéo montre le lycéen à terre, entouré de plusieurs fonctionnaires de police. «Lève-toi! Lève-toi!!!», lui lance l'un d'eux, avant de lui asséner un violent coup de poing au visage, qui fait basculer et chuter le lycéen, que maintenait un autre policier.

La victime a eu le nez cassé, et s'est vu prescrire une incapacité totale de travail (ITT) de six jours. Le gardien de la paix avait invoqué face aux juges du tribunal correctionnel de Paris, lors de l'audience le 10 novembre, un «malheureux concours de circonstances».