Alerte à la bombe: L'hôpital Georges-Pompidou évacué après un appel anonyme

FAITS DIVERS A la suite d’un appel anonyme, une partie de l’hôpital Pompidou a été évacuée…

R.L.

— 

L'entrée de l’hôpital George Pompidou à Paris le 7 novembre dernier.
L'entrée de l’hôpital George Pompidou à Paris le 7 novembre dernier. — THOMAS SAMSON / AFP

Après avoir reçu un appel anonyme, une partie de l’hôpital européen Georges-Pompidou a été évacuée et a momentané fermé ses portes ce vendredi pour une alerte à la bombe. Et ce, par mesure de précaution. Les forces de l’ordre sont en cours d’intervention.

« Prévenir de toute situation inhabituelle »

« Les urgences sont orientées vers les autres établissements de l’AP-HP. Le personnel est informé de prévenir de toute situation inhabituelle au sein des services ou de présence de colis ou bagage suspect », note l’APHP dans son communiqué. En outre, les « mouvements des patients sont limités » à l’intérieur de l’hôpital, est-il précisé.