Des lycées parisiens ferment leurs portes

- ©2007 20 minutes

— 

Sur les soixante-treize lycées parisiens, neuf ont été bloqués hier, et trois carrément fermés. Ces lycéens protestent contre la loi Pécresse sur l'autonomie des universités. Les chefs d'établissements de Montaigne (6e), Paul Bert (4e) et Racine (8e) ont dû fermer leurs portes. Par ailleurs, les lycées Ravel (12e), Claude-Monnet (13e), Rodin (13e), Charlemagne (4e), Lavoisier (5e), Lamartine (10e), Voltaire (12e), Gabriel-Fauré (13e) et Sophie-Germain (4e) étaient bloqués par des jeunes, empêchant ainsi les entrées et donc la tenue des cours.

En face du lycée Condorcet (9e), une centaine de lycéens s'étaient installés avec une banderole « Les lycéens pour la défense de l'école publique » et ont organisé un sit-in. Les élèves appellent Valérie Pécresse à prendre ses responsabilités pour qu'ils puissent « poursuivre leurs études librement et dans des conditions dignes ».