Delanoë pour des voitures rue de Rennes

- ©2007 20 minutes

— 

Delanoë suit la rue. Une enquête menée en septembre auprès des riverains sur le réaménagement de la rue de Rennes (6e) l'a convaincu qu'il fallait maintenir des voies de circulation sur cette artère très commerçante. « Je retiens la demande de préserver au moins une file de circulation générale dans chaque sens, en veillant à assurer la circulation des bus et des taxis et à garantir de bonnes conditions de circulation pour les vélos », a-t-il expliqué dans un communiqué.

Une petite majorité, 49 % des 9 224 réponses, se prononce pour un maintien de la circulation à double sens. Pour 55 % des riverains, la rue est dangereuse, surtout pour les piétons, les cyclistes et toutes les personnes vulnérables. Pour 36 % d'entre-eux seulement, il faut réduire la circulation automobile de la rue. L'aménagement prioritaire serait le tronçon Raspail-Montparnasse. Un aménagement de la place du 18-juin-1940, qui permet d'accéder à la gare Montparnasse, est également demandé.