Jusqu'à 5 ans de prison de ferme pour des pickpockets à la tour Eiffel et au château de Versailles

JUSTICE Le réseau, composé de Roumains, ciblait les touristes asiatiques entre 213 et 2014. Le juge a décrit des « vols méthodiques », organisés au point d’atteindre un « stade industriel »…

20 Minutes avec AFP
— 
Deux touristes asiatiques immortalisent leur passage sous la tour Eiffel le 12 juillet 2016.
Deux touristes asiatiques immortalisent leur passage sous la tour Eiffel le 12 juillet 2016. — F. Pouliquen / 20 Minutes

Seize prévenus ont été condamnés jeudi à Paris à des peines allant d'un an à cinq ans de prison ferme, pour des vols sur des touristes à la tour Eiffel et au château de Versailles.

Les faits remontaient aux années 2013 et 2014. Si l'enquête n'a pas permis de chiffrer les sommes ainsi dérobées, le président de la 14e chambre du tribunal correctionnel de Paris a souligné qu'il était «substantiel» et que les vols présentaient un «caractère méthodique, organisé», au point d'atteindre un «stade industriel». Les voleurs ciblaient principalement les touristes asiatiques.

>> Lire aussi: Ce n’est pas parce qu’on était tous au château de Versailles qu’on volait ensemble»

Des prévenus originaires de Roumanie

Les prévenus, originaires de Roumanie, ont été condamnés à des peines allant de deux ans de prison, dont un avec sursis, à cinq ans ferme et 50.000 euros d'amende. Deux d'entre eux, absents au procès, font l'objet d'un mandat d'arrêt. Le tribunal a également prononcé contre chacun une interdiction de séjour en Ile-de-France pour une période de cinq ans. Initialement prévu jusqu'à vendredi, le procès s'est achevé avec un jour d'avance.