Centre d'hébergement pour SDF: Le maire du 16e demande au préfet de Paris des mesures de sécurité

POLEMIQUE Contesté par une partie des riverains, ce centre a fait l’objet de deux débuts d’incendie en trois semaines…

20 Minutes avec AFP

— 

Le centre d'hébergement pour SDF dans le 16e a été l'objet de deux tentatives d'incendies en l'espace de trois semaines en novembre.
Le centre d'hébergement pour SDF dans le 16e a été l'objet de deux tentatives d'incendies en l'espace de trois semaines en novembre. — F. Pouliquen / 20 minutes

Claude Goasguen, député-maire Les Républicains du 16e arrondissement de Paris, a demandé au préfet de région de « prendre les mesures qui s’imposent » autour du centre d’hébergement pour SDF inauguré samedi, afin de « protéger les personnes hébergées mais aussi les riverains ».

>> A lire aussi: Le centre d’accueil pour SDF dans le 16e arrondissement a ouvert

Contesté par une partie des riverains, ce centre qui accueille pour l’instant une cinquantaine de personnes, dont de nombreux enfants, a fait l’objet de deux débuts d’incendie en trois semaines.

Des caméras de surveillance demandées

« Les conditions dans lesquelles ce centre a ouvert ne permettent pas manifestement de garantir la tranquillité qui devrait s’imposer là comme ailleurs sur le territoire de la République », écrit Claude Goasguen dans une lettre adressée au préfet de la région Ile-de-France et préfet de Paris, Jean-François Carenco.

Il lui demande « de bien vouloir prendre les mesures qui s’imposent, en particulier auprès de l’association « Aurore » à qui l’Etat a confié la gestion de ce centre, de façon à protéger les personnes hébergées mais aussi les riverains ».

Le député-maire demande en particulier au préfet « de faire installer immédiatement des caméras de surveillance » autour du centre.

Une nouvelle tentative d’incendie dimanche

Claude Goasguen indique ne pas exclure « d’engager les procédures nécessaires au pénal dans le cas où l’Etat manquerait à ses responsabilités ». Il souhaite par ailleurs dans sa lettre que les enquêtes sur les débuts d’incendie « donnent dans les plus brefs délais des résultats de manière à ce que cessent les insinuations insupportables ».

Un homme a tenté dimanche de mettre le feu à ce centre d’hébergement pour SDF inauguré samedi, selon une source proche de l’enquête, trois semaines après un premier début d’incendie, sans doute volontaire.

La construction de cet équipement, en lisière du bois de Boulogne, a été au cœur d’un bras de fer entre la maire PS de Paris Anne Hidalgo et Claude Goasguen.