La Défense: Un agent de sécurité en plein service saute du 20e étage d’une tour

FAITS-DIVERS Cet employé de Securitas « était en souffrance dans son travail » selon un de ses anciens collègues cité lundi dans « Le Parisien »…

20 Minutes avec agence

— 

Paris, quartier de La Défense (illustration).
Paris, quartier de La Défense (illustration). — Julian Elliott/HotSpot Me/SIPA

Alors qu’il était en service, un agent de sécurité de 42 ans a sauté samedi matin du 20e étage de la tour Kupka, située dans le quartier de la Défense. La semaine dernière, cet employé de Securitas « avait participé à la manifestation organisée sur l’esplanade pour dénoncer la dégradation des conditions de travail des vigiles depuis la mise en place de l’état d’urgence », précise Le Parisien.

« Il était angoissé par l’incertitude dans le métier. Il était en souffrance dans son travail », a réagi Erik Biro, l’un de ses collègues, cité par le quotidien. Il évoque notamment une réunion, la veille du drame, à la suite de laquelle le quadragénaire serait sorti « retourné ». « Le responsable leur a mis la pression », affirme Erik Biro.

Une grosse dépression il y a un an et demi

Toujours selon lui, l’employé avait été victime d’une grosse dépression il y a un an et demi et avait attaqué son employeur aux prud’hommes concernant ses conditions de travail. De son côté, l’Unsa (Union nationale des syndicats autonomes), pour laquelle le quadragénaire était délégué syndical depuis 2010, a dénoncé une « politique brutale de management » chez Securitas, dans un communiqué cité par Le Parisien.

Contacté lundi par le quotidien, l’employeur n’a pas souhaité s’exprimer. Une réunion extraordinaire du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), dont était également membre la victime, doit se tenir ce jeudi à Courbevoie (Hauts-de-Seine).