Clichy-sous-Bois: Le tant promis tramway enfin sur les rails

TRANSPORT Un commissariat et un tramway pour désenclaver la commune. C'est ce que demandait Clichy-sous-Bois au lendemain des émeutes de 2005. Le commissariat a vu le jour en 2010. Les travaux du tramway, eux, n'ont été lancés que ce mardi…

Fabrice Pouliquen

— 

Les travaux du futur Tramway T4 ont été lancés officiellement ce mardi 18 octobre à Clichy-sous-Bois. Lancer le diaporama
Les travaux du futur Tramway T4 ont été lancés officiellement ce mardi 18 octobre à Clichy-sous-Bois. — F. Pouliquen / 20 Minutes

Les premiers coups de pioche étaient attendus de longue date à Clichy-sous-Bois. L’empressement des politiques à figurer sur la photo suffisait à en témoigner. Il y avait là Patrick Kranner, le ministre de la ville, Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, Stéphane Troussel, président du département de la Seine-Saint-Denis, et des maires du département.

Le top départ de deux années de travaux

C’est le chantier de la nouvelle branche du tramway T4 qu’on lançait ce mardi, allée Maurice-Audin, à deux pas de la mairie. Le plan de départ était d’inaugurer ce T4 en 2016. Ce mardi, on a seulement donné le top départ à deux années de travaux au bout desquelles le T4, qui relie déjà Bondy à Aulnay-sous-Bois, desservira 11 nouvelles stations à Pavillons-sous-Bois, Livry-Gargan, Clichy-sous-Bois et Montfermeil. « Ce sera deux années difficiles », anticipe Olivier Klein, le maire de Clichy-sous-Bois. Mais le plus important sera le résultat et le jour où l’on pourra prendre enfin ce tramway. »

Ce fameux jour est annoncé aux Clichois depuis de longues années. A l’automne 2005 déjà, Jacques Chirac, alors président de la République, l’avait promis à Claude Dilain, le maire de Clichy-sous-Bois à l’époque, après lui avoir demandé les deux chantiers prioritaires pour améliorer la situation à Clichy et Montfermeil, commune voisine, d’où venaient de partir les émeutes dans les banlieues. « Un commissariat et un tramway pour désenclaver nos deux villes », répondait Claude Dilain.

De longs conflits sur le tracé

Le commissariat a été inauguré fin 2010. Ont suivi aussi un nouveau collège, une nouvelle piscine, une antenne de Pôle-Emploi et un ambitieux programme de rénovation urbaine. Mais le projet du tramway, lui, a longtemps patiné. « Cela a été un long accouchement », indique ce mardi Valérie Pécresse. La faute, pour l’essentiel, à des conflits entre les maires locaux au sujet du tracé de ce futur T4. Le maire divers gauche de Livry-Gargan et celui UMP de Pavillons-sous-Bois s’opposeront longtemps aux deux tracés retenus pour l’enquête publique.

>> A lire aussi : >> Lire aussi: Emeutes de 2005: «Clichy-sous-Bois n’est pas restée bloqué dix ans en arrière»

Olivier Klein, qui a pris la suite de Claude Dilain, ne veut pas revenir sur ces conflits. « La mise en place d’un comité de pilotage préfectoral a permis de mettre tout le monde autour de la table, précise-t-il seulement avant d’inviter « à se tourner vers l’avenir ».

A 1h30 de Paris

 Pour le territoire de Clichy-Montfermeil, très enclavé, ces promesses sont grandes. « Nous sommes à 17 km de Paris, mais pour y aller en transport, il faut compter entre 1h30 et 2h », déplore Mohamed Mechmache, président d’ACLEFEU, collectif né au lendemain des émeutes de 2005. Pour un territoire avec un taux de chômage si élevé, c’est déplorable. »

La première partie du périple, jusqu’à Bondy où l’on rattrape le RER E, est particulièrement compliquée. « Il faut 50 minutes actuellement, indique Alain Krakovitch, directeur de SNCF Transilien. Il en faudra 30, sans correspondance, avec le futur T4. » Le tout sept jours sur sept, de 4h30 à 1h20 avec un tram toutes les six minutes en heure de pointe et toutes les dix minutes en heure creuse.

Se raccorder aux bassins d’emplois

Et puis, Alain Krakovitch invite à prendre de la hauteur : « Nous travaillons àl’extension vers l’ouest du RER E. Il s’arrête aujourd’hui à la gare Saint-Lazare mais ira demain jusqu’à Mantes-la-Jolie en passant par La Défense. De Bondy, les Clichois pourront accéder très vite à La Défense et son bassin d’emplois », rappelle-t-il.

Mohamed Mechmache n’en doute pas : « Ce T4 ne résoudra pas tous les problèmes à Clichy-sous-Bois, mais il fera du bien, estime-t-il. Dommage qu’il arrive si tard. »