Seine-Saint-Denis: Onze handicapés mentaux auraient été agressés sexuellement par leur moniteur

FAITS DIVERS « Cinq viols ont été établis », selon une source proche de l’enquête…

F.H.

— 

Un moniteur aurait agressé sexuellement –cinq viols seraient établis– onze travailleurs handicapés.
Un moniteur aurait agressé sexuellement –cinq viols seraient établis– onze travailleurs handicapés. — G. Varela / 20 Minutes

Onze handicapés souffrant de retards mentaux ont dénoncé des viols et des agressions sexuelles. Le suspect est leur ancien moniteur dans l’établissement et service d’aide par le travail – Esat – Toulouse-Lautrec d’Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis. Celui-ci a été placé en garde à vue, mardi, indique Le Parisien.

L’homme nie les accusations

Les faits se seraient déroulés pendant six mois lors sorties pour les chantiers d’insertion des travailleurs handicapés et ont été révélés une fois que le moniteur ne travaillait plus dans l’Esat. « Cinq viols ont été établis », selon une source proche de l’enquête.

Le suspect, âgé de 39 ans, nie les accusations et n’était pas connu pour des délits ou crimes sexuels.