Yvelines: Le septuagénaire soupçonné d'avoir ouvert le feu au Port-Marly s'est rendu

FAITS DIVERS Il y a deux blessés graves, une caissière et son compagnon qui étaient en pause déjeuner…

F.P. avec AFP
— 
Un policier du Raid (Illustration)
Un policier du Raid (Illustration) — POLICE NATIONALE/SIPA

Il a fini par se rendre. Le sexagénaire soupçonné d’avoir ouvert le feu à plusieurs reprises ce lundi devant un supermarché du  (Yvelines), avant de se retrancher à son domicile, s’est rendu vers 16 heures, a déclaré à l’AFP le parquet de Versailles. Il s’est livré aux hommes du Raid, l’unité d’élite de la police nationale, de même que son épouse, qui se trouvait dans l’appartement. « Les forces de l’ordre fouillent les lieux », a précisé le parquet.

Client régulier du supermarché

Cet homme est soupçonné d’avoir ouvert le feu vers 12 h 30 dans le supermarché Super U de cette commune située à l’ouest de Paris, pour des raisons inconnues, blessant deux personnes : une femme de 57 ans et un homme de 73 ans, tous les deux « en urgence absolue », selon une source proche de l’enquête.

Une opération du , l’unité d’élite de la police nationale, avait été lancée vers 15 heures pour retrouver cet homme, un client régulier du supermarché, a précisé à l’AFP une source policière. « Le suspect est connu des services de police pour des affaires de droit commun », a précisé cette même source. La brigade criminelle de la police judiciaire de Versailles a été saisie de l’enquête.