Paris: Marcel Campion, «roi des forains», visé par la justice, se défend de toute irrégularité

JUSTICE Une information judiciaire a été ouverte sur les conditions d'attribution par la ville de Paris des emplacements de la Grande Roue et du marché de Noël que Marcel Campion exploite depuis plusieurs années…

20 Minutes avec AFP

— 

La tribune présidentielle et la grande roue place de la Concorde à l'occasion du défilé du 14 juillet 2016 à Paris.
La tribune présidentielle et la grande roue place de la Concorde à l'occasion du défilé du 14 juillet 2016 à Paris. — M.ASTAR/SIPA

Marcel Campion, le «roi des forains», connu pour exploiter la grande roue place de la Concorde, a dénoncé jeudi des «allégations mensongères» après d es révélations sur une enquête judiciaire le visant.

Comme l'a révélé Le Canard enchaîné, le parquet de Paris a ouvert le 4 juillet une information judiciaire portant notamment sur les conditions d'attribution par la ville de Paris des emplacements de ses célèbres attractions, comme la grande roue et le marché de Noël des Champs-Elysées.

« Une caste me reproche une seule chose: être un forain qui a réussi »

«Aucune concession n'a jamais été attribuée à une de mes sociétés par la mairie de Paris sans appel d'offre» et «aucune de mes sociétés n'a jamais bénéficié du moindre favoritisme», affirme-t-il jeudi dans un communiqué.

«Une caste me reproche une seule chose: être un forain qui a réussi. Pour cette caste, la place d'un forain c'est dans sa caravane sur un parking de supermarché, pas place de la Concorde», ajoute-t-il.

La mairie de Paris partie civile

La mairie de Paris a annoncé son intention de se constituer partie civile dans ce dossier. Les activités de Marcel Campion à la fête foraine des Tuileries et à la Foire du Trône font également l'objet d'investigations dans le cadre d'une autre enquête instruite par un juge sur des soupçons notamment de «blanchiment de fraude fiscale, abus de confiance et travail dissimulé».