Un policier de 43 ans s'est suicidé avec son arme de service dans les locaux de l'identité judiciaire à Paris, ce samedi. (Illustration)
Un policier de 43 ans s'est suicidé avec son arme de service dans les locaux de l'identité judiciaire à Paris, ce samedi. (Illustration) — Elisa Frisullo / 20 Minutes

FAITS DIVERS

Un policier se suicide avec son arme de service à Paris

Son corps a été découvert par un collègue dans les locaux de l'identité judiciaire, ce samedi matin...

Ce samedi matin, un policier s’est donné la mort avec son arme de service alors qu’il se trouvait sur son lieu de travail à Paris. L’homme de 43 ans a été retrouvé par l’un de ses collègues vers 7h30 dans les locaux de l’identité judiciaire, 3, quai de l’Horloge dans le 1er arrondissement.

Sous-brigadier, ce policier était marié et père de 5 enfants. Selon LCI, le quadragénaire travaillait au Fichier automatisé des empreintes digitales (FAED). Son décès a été confirmé par le compte Facebook du syndicat Alliance qui a adressé ses condoléances à la famille, ses proches et ses collègues.

Deuxième suicide d’un policier en un mois à Paris

« Nous ignorons les raisons de son geste. On ne sait pas si le motif est personnel ou professionnel. C’est très triste », a commenté une source policière jointe par la chaîne info. « L’inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie », a fait savoir la préfecture de police de Paris.

>> A lire aussi: Un homme abattu à Vincennes après avoir attaqué une infirmière et des policiers.

Le 9 août dernier, un policier avait mis fin à ses jours sur son lieu de travail dans le 13e arrondissement de Paris. Marié, cet homme de 55 ans était père de deux enfants.