Paris: 2.000 chinois «méritants» invités en «voyage de motivation» dans la capitale

TOURISME Jusqu’à vendredi, Paris accueille un voyage de « motivation et récompense » pour 2.000 employés d'une importante société chinoise du secteur des soins et de la beauté…

Romain Lescurieux
— 
Des touristes chinois à Paris.
Des touristes chinois à Paris. — F.Pouliquen / 20 Minutes

Le tourisme est morose. Dans un contexte sécuritaire, social et météorologique défavorable, la fréquentation touristique à Paris et en Ile-de-France a connu au premier semestre « une baisse sans précédent » depuis 2010, a annoncé ce mardi, le Comité régional du tourisme (CRT). Mais un groupe de touristes chinois actuellement en goguette dans la capitale tend à redonner le sourire aux professionnels du tourisme. Un séjour stratégique qui porte un nom : « Incentive ».

>> Lire aussi. Tourisme en région parisienne: Une «baisse sans précédent» depuis 2010

2.000 employés « méritants » d’une importante société chinoise du secteur de la beauté, ont en effet été emmenés durant une semaine par leur groupe en « voyage de motivation et de récompense » dans la capitale. Et ce, jusqu’à ce vendredi. Au programme : réunions, shopping, croisières sur la Seine, visites ou encore spectacles.

>> Lire aussi. Comment certaines pharmacies sont devenues des attractions pour touristes asiatiques

« Une bonne soirée pour un mois d’août » et « un signal positif »

Au cœur du mois d’août, ce déplacement mobilise deux agences de tourisme chinois, six hôtels des groupes Marriott et AccorHotels, plus d’une dizaine de restaurants, ou encore leLido de Paris, qui a été privatisé pour deux dîners spectacles, lundi et mardi soir. C’est la seconde fois que la salle de spectacle accueille un « incentive ». Contacté par 20 Minutes, Hervé Duperret, directeur général du Lido, revient sur cette privatisation.

>> Lire aussi. Tourisme: Comment la France s'adapte à ses visiteurs chinois

« Le marché chinois explose. Nous avions fait la promotion du Lido en Chine et nous avions été démarchés par l’une des agences qui gèrent ce type de voyage. Nous avons privatisé une première fois en novembre dernier pour 4.000 chinois et nous l’avons refait cet été », se réjouit-il. Si Hervé Duperret ne donne pas de chiffres sur les retombées économiques de telles prestations, il met en avant « une bonne soirée pour un mois d’août » envoyant surtout un « signal positif » auprès des autres touristes étrangers. « La France leur plaît beaucoup. Ça peut donner des idées à d’autres et surtout cela montre que venir à Paris n’est pas dangereux ». Un enjeu devenu majeur.

>> Lire aussi. La France est-elle devenue un repoussoir à touristes?

Selon le Comité régional du tourisme, la fréquentation des clientèles japonaises (-46,2 %), italiennes (-27,7 %) et russes (-35 %) s'est notamment effondrée, tandis que les Américains et les Chinois, initialement peu affectés, clôturent le semestre sur des reculs de 5,7 % et 19,6 %, entrant dans un « cycle inquiétant de baisse ». Pour l’Office du tourisme et des congrès (OTC) de Paris, ces «  incentives » asiatiques qui ont trois ans d’existence sont donc vitales.

« Le budget d’un déplacement représente des dizaines de millions d’euros »

La capitale a accueilli cinq « incentives » comparables à ce voyage depuis mai 2015, allant de 2 000 à 6 000 participants par événement. Une goutte d’eau face au million de Chinois à avoir visité Paris en 2015. Mas une goutte d’eau symbolique à fort potentiel. « Ce voyage témoigne de l’attractivité toujours forte de Paris pour les événements « incentives » de grande envergure », noteOTC. « Plus qu’un encouragement, ces événements représentent une véritable manne financière et des retombées directes pour la destination et les professionnels parisiens, sur un marché avec encore un fort potentiel de développement », selon l’Office.

« Le budget d’un déplacement représente des dizaines de millions d’euros qui sont des retombées directes pour Paris. Un moyen de compenser ce que l’on peut perdre actuellement », précise Nicolas Lefebvre, directeur général de l’OTC Paris. Alors, les touristes chinois doivent être chouchoutés.

« La préfecture organise une présence policière renforcée »

« La logistique et l’organisation est très lourde car ils sont nombreux. Nous sommes donc en contact avec les agences pour les aider à encadrer, à gérer les transports et la sécurité, », détaille Nicolas Lefebvre. Sur ce dernier point, il explique que l’Office fait par exemple office d’interface avec la préfecture de police. « On donne les étapes du séjour et ils organisent une présence policière renforcée », dit-il, en rappelant que Paris reste dans le top 3 des destinations des Chinois.