Policiers tués à Magnanville: La famille du terroriste demande son inhumation à Mantes-la-Jolie

TERRORISME Le Maroc a refusé d’accueillir la sépulture du terroriste…

F.H.

— 

Des forces de police à Magnanville après le meurtre d'un policier et de sa compagne par Larossi Abballa. La famille du terroriste demande l'inhumation de celui-ci à Mantes-la-Jolie (Yvelines). (Illustration)
Des forces de police à Magnanville après le meurtre d'un policier et de sa compagne par Larossi Abballa. La famille du terroriste demande l'inhumation de celui-ci à Mantes-la-Jolie (Yvelines). (Illustration) — REB101/AP/SIPA

Le Maroc a refusé son inhumation sur son territoire alors que la famille de Larossi Abballa, terroriste qui a tué un policier et sa compagne à Magnanville, le 13 juin, demande à ce que son corps repose à Mantes-la-Jolie (Yvelines). La demande d’inhumation a été officiellement envoyée à l’hôtel de ville mercredi par les pompes funèbres, annonce Le Parisien.

Mairie et grande mosquée opposées à cette inhumation

Ses proches résident dans la ville et le tueur de 25 ans pourrait être enterré dans le carré musulman du cimetière de Gassicourt. Mais cette demande suscite de la gêne.

La famille du terroriste Larossi Abballa, qui a tué un policier et sa compagne à Magnanville, demande l'inhumation de celui-ci à Mantes-la-Jolie (Yvelines).
La famille du terroriste Larossi Abballa, qui a tué un policier et sa compagne à Magnanville, demande l'inhumation de celui-ci à Mantes-la-Jolie (Yvelines). - Google Maps

 

>> A lire aussi: «Merci à TOUS»... La famille des deux policiers tués à Magnanville adresse un message de paix.

La municipalité est opposée à des funérailles dans la commune notamment car elle craint que la tombe de Larossi Abballa ne devienne un lieu malsain de pèlerinage. Outre ce refus, il existe des oppositions dans la communauté musulmane ainsi la grande mosquée de Mantes-la-Jolie ne souhaite pas organiser la prière funéraire.