Gare du Nord: Après la pagaille, retour progressif à la normale ce mercredi

TRANSPORT Alain Krakovitch, directeur général Transilien SNCF, a promis que les clients touchés après l'incendie qui a bloqué la circulation seraient remboursés à 100%...

20 Minutes avec AFP
— 
Des passages attendent, le 19 juillet 2016, à la gare du Nord paralysée.
Des passages attendent, le 19 juillet 2016, à la gare du Nord paralysée. — MATTHIEU ALEXANDRE / AFP

Le trafic ferroviaire de la Gare du Nord, interrompu mardi soir à cause d’un incendie sur un transformateur électrique, revenait progressivement à la normale ce mercredi matin sur l’ensemble des lignes, a indiqué la SNCF à l’AFP. « Depuis 5 h 30 ce matin, on a un trafic quasi normal », a précisé un porte-parole de la société. Les trains circulent sur les lignes B et D du RER, l’ensemble des TGV sont partis.

Des perturbations encore sur l’Eurostat et le Thalys

En revanchele trafic des Eurostar et Thalys apparaît encore très perturbé. Pour les Eurostar, 6 des trains prévus ce mercredi ont dû être annulés et le site internet de l’entreprise demande aux voyageurs non munis de billets de ne pas se présenter. La circulation des Thalys est perturbée avec des retards estimés de 20 à 40 minutes.

Le trafic avait été interrompu vers 18 h 30 à la suite d’un incendie qui a fait exploser un transformateur électrique au niveau de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), paralysant la gare parisienne qui dessert la banlieue nord de Paris, le nord de la France (TGV) ainsi que l’Angleterre (Eurostar) et la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne (Thalys).

L’incendie pourrait avoir été provoqué lors d’un vol de câbles, précisait mardi la SNCF. La SNCF a d’ores et déjà porté plainte contre X, a précisé ce mercredi matin le transporteur.

La SNCF assume et assumera

Au total, « 150 trains ont été impactés » dans la soirée et la nuit, ce qui représente environ 100 000 voyageurs, « touchés de près ou de loin », et une grosse pagaille à la gare de Paris-Nord.

Parmi eux, on compte « environ 15 000 personnes » qui ont été bloquées à bord de 15 rames sur les voies à proximité de Paris. Elles ont dû être évacuées et raccompagnées à la gare.

Alain Krakovitch, directeur général Transilien SNCF, a expliqué à France Info que la SNCF « assume et assumera. On remboursera nos clients à 100 % pour les clients TER-Intercités et TGV. »