Paris: L'Euro 2016 a fait revenir les touristes

TOURISME La fréquentation touristique de Paris est revenue à la normale lors de l’Euro 2016…

F.H. avec AFP

— 

La fan zone de Paris, au pied de la Tour Eiffel, lors de la finale de l'Euro 2016 entre la France et le Portugal.
La fan zone de Paris, au pied de la Tour Eiffel, lors de la finale de l'Euro 2016 entre la France et le Portugal. — BPI/Shutterstock/SIPA

L’Euro 2016 a permis un retour à la normale de la fréquentation touristique à Paris. Il a joué « un rôle d’accélérateur », affirme Jean-François Martins, adjoint à la mairie de Paris chargé des sports et du tourisme lors d’une conférence de presse. Il a salué le rôle de la fan zone comme « outil de rayonnement international ».

« A ce jour, nous avons constaté une hausse de 5 % de réservation de nuitées pendant l’événement », a-t-il ajouté.

La fan zone parisienne a attiré 1,2 million de spectateurs

« La fan zone parisienne a accueilli 48.640 visiteurs par jour, soit 1,2 million de personnes sur toute la durée de l’événement ! C’est un record car c’est la première fois pour un Euro que le lieu de rendez-vous n’est pas un stade, mais le lieu de rassemblement des supporters », a souligné l'élu.

>> A lire aussi: L’impressionnant mouvement de foule dans la fan-zone de Paris.

Interrogé sur la sécurité aux abords de la fan zone, il a affirmé qu’il n’y avait eu « aucun cas grave ». « Seules 2.000 interventions de premier secours ont eu lieu, ce qui est très inférieur à toutes les statistiques, même dans un stade… C’était majoritairement des ongles retournés, des chevilles foulées », s’est-il félicité. « La réaction de certains hommes politiques sur la fan zone a été indigne ! Tout ça n’a été que du calcul politique alors que ça aurait dû être un moment de concorde », a-t-il encore souligné.

Lundi, la tour Eiffel a été fermée au public à la suite des débordements survenus dimanche soir entre forces de l’ordre et supporters en marge de la finale de l’Euro 2016.

>> A lire aussi: La tour Eiffel fermée quelques heures ce lundi après les incidents en marge de la finale.

La fan zone aura coûté 16 millions d’euros, dont 7,5 millions à la ville de Paris.