Paris: L'Elysée-Montmartre dévoile son nouveau visage (et c'est canon)

SPECTACLE L'ouverture officielle au public de cette salle mythique est prévue mi-septembre...

Romain Lescurieux

— 

L'Elysée-Montmartre avait été ravagée par un incendie le 22 mars 2011.
L'Elysée-Montmartre avait été ravagée par un incendie le 22 mars 2011. — REVELLI-BEAUMONT/SIPA

Après deux ans de travaux, l’Elysée-Montmartre (18e arrondissement), l’une des salles de spectacles mythiques de Paris, au pied de la Butte Montmartre, s’est dévoilée ce jeudi à la presse, avant son ouverture officielle au public, prévue mi-septembre.

>> Lire aussi. L'Elysée-Montmartre, ravagé par un incendie en 2011, rouvrira à l'automne

L’Elysée-Montmartre renaît de ses cendres

L’équipe du Trianon - salle voisine - qui a repris la gestion de l’Elysée Montmartre a ainsi fait visiter les lieux encore en cours de restauration. Mais le plus gros est fait. Comme le prouvent ces tweets.

Une très grande partie de la salle (scène, bar, plancher, toit…) était partie en fumée le 22 mars 2011 dans un incendie probablement provoqué par un court-circuit. Seule la façade de cette salle classée monument historique était restée intacte.

Salle mythique

Salle de bal au XIXe siècle, l’Elysée-Montmartre a vu les débuts de Coluche dans les années 1970. Elle était depuis plutôt réservée aux concerts et a accueilli depuis les années 1980 la fine fleur de la chanson (Souchon, Bashung), du rock (Bérurier Noir, Noir Désir, Iron Maiden) mais aussi de la pop internationale (David Bowie, Cyndi Lauper, Red Hot Chili Peppers, Daft Punk).

De nombreux concerts sont d’ores et déjà annoncés pour le retour de la salle : Notamment Ugly Kid Joe (15 octobre), Dinosaur Jr (31 octobre), The Shoes (18 novembre), Christophe Maé (26 novembre), Marillion (10 décembre) ou encore Hyphen Hyphen (16 décembre), Benjamin Biolay (20 décembre).