Val d’Oise: Le patient toxicomane faisait chanter son médecin

FAITS DIVERS Pendant six mois, un toxicomane a fait chanter son médecin. Menacé de mort, le praticien a fini par porter plainte et révéler les faits après le vol de sa carte bancaire…

J.M.
— 
Illustration des cellules du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire.
Illustration des cellules du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le 18 mai dernier, ce médecin domicilié à Ermont, dans le Val d’Oise, constate la disparition de sa carte bleue ainsi que celle des 100 euros dissimulés dans son cabinet médical, comme le révèlent nos confrères du Parisien. S’en est trop pour cet homme victime de chantage depuis six mois, de la part d’un de ses patients toxicomane : il se rend au commissariat pour porter plainte.

Selon le médecin, l’homme âgé de 48 ans, a commencé à le menacer en décembre dernier de violences physiques afin de lui soutirer dans un premier temps des prescriptions de doses de morphine, supplémentaires à son traitement autorisé. Le patient a par la suite menacé de s’en prendre à la famille du praticien, si ce dernier ne lui remettait pas la somme de 25.000 euros en liquide. Les enquêteurs ont interpellé le suspect à son domicile en Seine-Saint-Denis le 16 juin dernier. Placé en garde à vue, il a reconnu les faits, et a été condamné à un an de prison ferme et placé sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt du Val-d’Oise, à Osny.