Fan Zone du Champ-de-Mars: 532.000 visiteurs depuis le début de la compétition

EURO 2016 Dix jours après le début de l’Euro, la Mairie de Paris publie ce mardi les premiers chiffres de fréquentation de la Fan zone du Champ-de-Mars, où se sont déjà pressés quelque 532.000 spectateurs…

Jessica Martinez

— 

Fan zone du Champ-de-Mars, le 16 juin 2016.
Fan zone du Champ-de-Mars, le 16 juin 2016. — SIPA

87.000 spectateurs au concert d’ouverture de David Guetta le 9 juin, 85.000 pour le France-Albanie du 15 juin, ou encore 90.000 visiteurs pour le match Suisse-France (0-0) de ce dimanche. Les chiffres donnent le vertige. La Fan Zone parisienne duChamp-de-Mars explose son compteur de fréquentation, à peine quelques jours après le lancement de l’Euro 2016, avec déjà 532.000 visiteurs en total cumulé.

1.760 agents sur site au quotidien

Autre chiffre à retenir : 1.760, soit le nombre d’agents travaillant au quotidien sur le site de la fan-zone. Avec jusqu’à 500 agents de sécurité, 110 agents de secours, entre 150 et 200 agents dédiés à l’entretien et à la propreté, 800 personnes présentes dans les boutiques, restaurants et autres tentes partenaires. Quand au reste, ils se répartissent entre animation, organisation ou encore volontaires.

La fan-zone a ses « fan walk »

Depuis la semaine passée des « fan walk » ont été mis en place, afin d’orienter les supporters se rendant au stage à pieds. Une opération festive et conviviale, mais également de sécurité, qui a rassemblé 2.000 supporters suisses le 15 juin dernier, et 1.700 supporters roumains.

>> A lire aussi : Euro 2016: «En 5 heures, on a vendu en bières l'équivalent d'un week-end de Braderie», racontent les cafetiers lillois

Une « fan walk » est prévue dès 15h aujourd’hui pour les supporters allemands.

Habiller la Tour Eiffel pour l’Euro

Depuis le début de la compétition, les supporters ont aussi eu la possibilité de choisir chaque soir de quelles couleurs allait se parer la Tour Eiffel, en publiant des messages de soutien sur les réseaux sociaux.

Undispositif participatif qui a permis de constater que les pays les plus soutenus de l’Euro en France avaient été (sans grande surprise) la Turquie, l’Angleterre et la France. Un dispositif auquel 6 millions de personnes ont participé depuis le début de l’Euro.