Paris: Rachida Dati a rencontré les « Plumés » de la fan-zone lors d’une réunion citoyenne

EURO 2016 Les commerçants du 7ème arrondissement de Paris ont exprimé leur ras-le-bol de la fan-zone à la maire d’arrondissement, Rachida Dati, lors d’une réunion citoyenne organisée jeudi…

J.M.

— 

Rachida Dati, Maire (LR) du 7ème arrondissement de Paris. Illustration.
Rachida Dati, Maire (LR) du 7ème arrondissement de Paris. Illustration. — SIPA

Chiffre d’affaires en baisse, problèmes de livraison, de sécurité, rues fermées dès 13 heures… La liste des griefs des commerçants du 7ème arrondissement de Paris est longue à l’égard de la fan-zone du Champ de Mars, située non loin de leurs commerces. Une situation sur laquelle ils tentent d’alerter, notamment en se donnant un surnom : les « plumés ». Car si l’ impact économique de l’Euro 2016 se compte en milliards pour la France, eux n’en ressentent pas les retombées. C’est même tout le contraire.

Rachida Dati veut demander la réouverture d'« axes prioritaires » du quartier

Ce jeudi, ils étaient ainsi entre 60 et 80 commerçants à être venus exposer ces griefs à la maire du 7ème arrondissement, lors d’une réunion citoyenne. Rachida Dati, qui n’a jamais caché sa défiance concernant la fan-zone, a dans un premier temps rappelé que la zone sur laquelle est située la fan-zone -le Champ de mars- ne « dépendait » pas d’elle, selon nos confrères de Challenges, avant d’avancer qu’elle pouvait « demander un rendez-vous » à la mairie de Paris ainsi qu’au préfet de police. Au cœur des polémiques, la fermeture de l’avenue Rapp, point névralgique du quartier, est source de tensions du côté des commerçants. La maire du 7ème a cependant tenu à rappeler, toujours selon nos confrères de Challenges qu’ils ne pourraient pas « tout obtenir », mais qu’elle allait demander « au moins » la réouverture d’axes « prioritaires » dans le 7ème arrondissement de Paris.

Aucune solution concrète évoquée

Un représentant de la préfecture de Police, Christophe Delaye, également présent lors de cette réunion, a pris la parole à son tour. Il est venu nuancer encore les propos de Rachida Dati, en rappelant notamment que la fan zone ne serait, comme prévu, fermée que 6 jours d’ici la finale de l’Euro 2016, fixée au 10 juillet. Et encore maintenue jusqu’au 14 juillet, pour le feu d’artifice.

>> A lire aussi : Les commerces du stade de Lille ne sont pas très Euro

Selon Challenges, un formulaire a été distribué à chacun des commerçants présents à cette réunion, afin de connaître précisément leur manque à gagner lié à la proximité de la fan zone. En revanche, aucune solution concrète n’a été évoquée.