Paris bat son record de pluies depuis un siècle

INTEMPERIES La capitale vient de battre son record de précipitation au printemps mais aussi toutes saisons confondues, avec un total de 42 jours de pluies sur trois mois…

J.M.

— 

Le quai Louis Bleriot sur la Seine pres de la Maison de la Radio inonde en raison de la crue du fleuve suite a des pluies torrentielles.
Le quai Louis Bleriot sur la Seine pres de la Maison de la Radio inonde en raison de la crue du fleuve suite a des pluies torrentielles. — SIPA

Le printemps n’aura jamais été si moche et pluvieux à Paris, et ce n’est pas Météo France ou l’Agence parisienne du climat qui vous diront le contraire. Selon le dernier bilan saisonnier publié par les deux agences, les précipitations sur les trois derniers mois dans la capitale ont atteint un cumul de 310mm, soit une augmentation de 91 % par rapport aux normales de saison. Un record depuis 1900, pour la saison printanière (le dernier en date est de 262mm, en 1937), mais aussi toutes saisons confondues, puisque notre « beau » printemps 2016 arrive désormais bon premier devant l’été 1931 et ses 309mm.

42 - longs - jours de pluie

Ces 310mm représentent 42 jours de pluie sur trois mois, soit 12 jours de plus que la normale de saison. Des pluies diluviennes qui ont même permis à la capitale de battre « un record dans le record », en connaissant la plus importante quantité d’eau tombée en quatre jours (du 28 au 31 mai) jamais enregistrée depuis 1960.

>> A lire aussi : En mai, la pluie a battu des records, selon Météo France

Une météo qui a même fini par avoir un impact sur l’ensoleillement de la capitale : le printemps 2016 enregistre une durée d’insolation de 437 heures contre une normale de saison de 488 heures. Côté températures, ce printemps s’est également révélé un peu frais, avec une anomalie moyenne de -0,5 %°C.