Val d'Oise: Prison ferme pour un exhibitionniste qui menace des mineurs

FAITS DIVERS Un homme de 40 ans a été condamné ce lundi à quatre ans de prison ferme pour des faits d’exhibitions et d’agression sexuelle, commis entre septembre 2012 et septembre 2014, et inscrit au fichier des délinquants sexuels…

J.M.

— 

Illustration des cellules du tribunal de grande instance de Rennes.
Illustration des cellules du tribunal de grande instance de Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le parcours de Jérôme A. fait froid dans le dos, comme le présente Le Parisien. Jamais condamné auparavant, cet homme de 40 ans, vient d’être inscrit au fichier des délinquants sexuels et condamné à 4 ans de prison ferme pour des faits d’exhibitionnisme et d’agression sexuelle commis entre septembre 2012 et septembre 2014.

Livreur de repas au sein de cantines scolaires, l’homme s’est aussi vu interdire d’exercer à l’avenir toute activité où il pourrait être en contact ou à proximité de mineurs. Les victimes de ce jeune père étaient toujours des femmes, la plupart du temps adolescentes ou jeunes adultes.

Des exhibitions « une à deuxs fois par mois »

Dès sespremiers actes d’exhibitions, toujours commis à Andilly, dans le Val-d’Oise, l’homme développe un mode opératoire bien particulier pour approcher ses victimes : au volant de sa voiture, portière ouverte, il se masturbe en roulant à la hauteur de jeunes femmes, avant de les interpeller à voix haute. A plusieurs reprises, il suit même ses victimes dans la rue.

>> A lire aussi : Près de 170 plaintes pour agressions sexuelles contre le service de transport Uber

En garde à vue, juste après son interpellation en septembre 2014, cet homme originaire de Seugy avait indiqué aux policiers qu’il savait qu’il « allait se faire prendre un jour ou l’autre », mais que c’était « plus fort que [lui) ». Il a également reconnu avoir procédé à ce genre d’exhibitions « une à deux fois par mois », durant un an.

Quand l’exhibition vire à l’agression sexuelle

Le 7 avril 2014, l’exhibition était allée encore plus loin. A Soisy-sous-Montmorency, Jérôme A. a suivi une adolescente de 15 ans dans la rue, lui demandant de « le toucher », avant de se livrer à des faits « extrêmement brutaux » selon la description du procureur.

>> A lire aussi : Mérignac: Un multirécidiviste interpellé après une exhibition sexuelle