Paris: Un homme de 20 ans écroué pour un incendie mortel dans le 20e

FAITS DIVERS Deux femmes sont décédées dans un incendie dans la nuit de mardi à mercredi. Mis en examen, un suspect a gardé le silence pendant sa garde à vue…

20 minutes avec AFP

— 

Illustration d'un pompier intervenant sur un incendie, ici près de Rennes.
Illustration d'un pompier intervenant sur un incendie, ici près de Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

L’incendie d’un immeuble parisien qui a fait deux morts dans la nuit de mardi à mercredi était bien d’origine criminelle. Un homme de 20 ans a été mis en examen vendredi pour « destruction du bien d’autrui par l’effet d’un incendie ou d’un moyen dangereux ayant entraîné la mort » et des « incapacités de travail » inférieures et supérieures à huit jours. Il a été écroué conformément aux réquisitions du parquet.

Traces d'hydrocarbures

Le suspect a gardé le silence lors de sa garde à vue devant les enquêteurs de la police judiciaire parisienne, selon la source judiciaire. « Des traces d’hydrocarbure ont été trouvées sur les lieux par le laboratoire central », a indiqué une source policière.

Le feu s’était déclaré dans un immeuble de sept étages situé 158 boulevard Davout. L’incendie s’est propagé à une des trois cages d’escalier de l’immeuble et à plusieurs appartements situés entre les troisième et septième étages.

Une femme, qui a sauté par la fenêtre, est morte. Deux autres ont été grièvement blessées par des intoxications et des brûlures. L’une d’entre elles est depuis décédée, a précisé une source policière. Quatre femmes et deux hommes avaient été plus légèrement touchés par des intoxications et des brûlures.