VIDEO. Essonne: «Dans un esprit bon enfant», ils profitent des inondations pour faire du wakeskate

INTEMPERIES Si le département de l'Essonne a été placé en alerte orange aux inondations, certains ont flairé le moment idéal pour assouvir leur passion…

Romain Lescurieux

— 

La Clever School ce mercredi dans l'Essonne
La Clever School ce mercredi dans l'Essonne — N.Paulmier

La vidéo a été visionnée plus de 50.000 fois et trouve son origine dans un délire entre amis. « Ça faisait longtemps qu’on avait l’idée de faire du wakeskate sur ce terrain de football facilement inondable avec la pluie », explique à 20 Minutes, Nicolas Paulmier, 24 ans.

HOME SESSION - CLEVER SCHOOL (intempéries Mai 2016)

Voici enfin la vidéo de nos deux jours de Wakeskate que nous avons pu réaliser suite aux intempéries survenues dans l'Essonne. Malheureusement on manque d’images pour la partie du terrain de foot car comme vous le savez la mairie a écourté notre plaisir et nous a mis à la porte dès le deuxième jour sans même que l’on puisse se mettre à l’eau. Vous avez plus qu’à partager la vidéo au maximum pour qu’elle puisse se retrouver sur le bureau du maire #CordialementMonsieurLemaire #NosSalutationsLesPlusDistinguées #EtViveLaFrance

Publié par CLEVER SCHOOL sur mercredi 1 juin 2016

Alors, avec les fortes intempéries de ces derniers jours qui ont touché la France et provoquant la montée des eaux, lui et sa bande de potes de Breuillet (Essonne) réunis sous la bannière « Clever School » ont décidé d’aller au bout de leur trip en enchaînant les « tricks » dans environ un mètre d’eau sur ce terrain de foot. Mais aussi aux bords d’une route de Bretigny-sur-Orge. « C’était le moment idéal pour faire quelque chose d’original dans un esprit bon enfant », ajoute Nicolas. Une sorte de « trick global », comme dirait le groupe de musique Salut C’est Cool.

>> A lire aussi : Les inondations sont-elles le signe avant-coureur d'une crue centennale?

« Ça n’a pas du tout plu à la Mairie »

Equipés d’un pick-up, de combinaisons, d’un treuil, d’une planche et d’un matelas gonflable, cette dizaine de jeunes habitués des sports extrêmes et notamment du wakeboard câblé ont réalisé deux sessions de quelques heures, mardi soir et mercredi dans la journée. « La première fois, on a eu un problème avec le treuil donc ça n’a duré qu’une heure. La police et un représentant de la mairie sont passés mais il n’y a eu aucun souci », assure-t-il. En revanche, le lendemain, la situation s’est légèrement crispée avec la mairie.

La Clever School ce mercredi
La Clever School ce mercredi - N.Paulmier

« Vous n’avez pas autre chose à faire », assène une femme dans leur vidéo. « Ça n’a pas du tout plu à la Mairie qui a fait un scandale dont on s’est fait jeter car nous n’avions pas d’autorisation. Mais c’est compréhensible », reconnaît Nicolas. Et pour cause.

Ce mercredi dans l'Essonne
Ce mercredi dans l'Essonne - N.Paulmier

Ce jeudi, dans l’Essonne la situation a été qualifiée d’« aiguë » en particulier à Longjumeau, « avec sans doute près de 2.000 personnes qui devraient être évacuées », a souligné le Premier ministre Manuel Valls en se rendant au centre de gestion de crise à Paris. Le centre-ville de Longjumeau, commune de 22.000 habitants, est totalement inondé et « l’eau atteint par endroits plus de 1,30 m voire 1,50 m », a dit à l’AFP la maire Sandrine Gelot (LR). Mais Nicolas n’en garde pas moins un bon souvenir de leurs sessions.

>> A lire aussi : L'Essonne placée en vigilance orange

« Nous faisons régulièrement du wakeboard sur la base de Cergy Pontoise. L’idée était de juste de faire quelque chose de différent et dans la joie de vivre. Nous n’avons causé aucun trouble à l’ordre public », dit-il.

Nous n’invitons personne à reproduire cette performance, mais plutôt de se diriger vers la base de loisirs de Cergy Pontoise pour faire du wakeboard câblé. Pour voir la vidéo du chef du service Grand Paris de 20 Minutes, s’essayer à cette pratique, c’est par ici.