Les Parisiens bien décidés à sauver leurs kiosques à journaux

MOBILISATION Une pétition en ligne vient d’être lancée pour sauver les célèbres kiosques à journaux haussmaniens de Paris, dont la mairie de Paris a annoncé le remplacement…

J.M.

— 

Kiosque parisien, Illustration.
Kiosque parisien, Illustration. — Sipa

La pétition a obtenu plus de 10.000 signatures en quelques jours. Elle a été mise en ligne pour sauver les kiosques à journaux parisiens, dont la mairie a annoncé le remplacement prochain, et prend de l’ampleur. Une ampleur pas près de retomber selon la Parisienne de 37 ans à l’origine de la pétition, disponible sur change.org : « Ça prend de l’ampleur car nous sommes loin d’être les seuls à aimer le charme de Paris et à vouloir le conserver ».

A l’origine du grand remplacement annoncé parla Ville de Paris, un modèle « innovant » sans frise ni petit dôme sur le toit. Bien loin des quelque 360 kiosques actuels, dont le modèle haussmannien avait été conçu par l’architecte Gabriel Davioud (1823-1881).

De nouveaux kiosques en ligne de mire

De nouveaux kiosques loin d’être du goût de tout le monde. Le projet est « puéril et contribue encore et toujours à banaliser Paris sans réelle justification fonctionnelle », a déclaré le vice-président de la Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France (SPPEF), Julien Lacaze.

>> A lire aussi : Budget participatif: Nouvelle ère pour les kiosques à musique parisiens

L’association SOS Paris estime, elle aussi, que les kiosques haussmanniens existants « sont en tout point supérieurs, par leur aspect traditionnel, aux constructions parfaitement banales qui nous sont aujourd’hui proposées ». De son côté, le président du groupe UDI-MoDem au Conseil de Paris, Eric Azière, a comparé le nouveau modèle de kiosque à une « photocopieuse ».

A la suite d’un vœu déposé au Conseil de Paris par le groupe Les Républicains (LR), une commission d’élus doit maintenant se réunir pour revoir l’apparence des futurs kiosques à journaux.