Ile-de-France: A quoi ressemblera le métro du futur

TRANSPORTS Le design des futures rames de métro, destinées à circuler en Ile-de-France à partir de 2019, vient d’être dévoilé…

J.M.

— 

Illustration du métro parisien.
Illustration du métro parisien. — Krystof Kriz/AP/SIPA

Pas de bleu, blanc, rouge au programme, mais plutôt du blanc, bleu et orange. Les couleurs, le design et l’aménagement intérieur et extérieur des futures rames de métro, qui circuleront en Ile-de-France à partir de 2019, ont été dévoilés par Alstom ce lundi.

Ces rames sont avant tout destinées à équiper la ligne 14 du métro, dans le cadre de son prolongement au nord, mais également afin d’augmenter sa capacité. Ces nouveaux métros équiperont par la suite les lignes 4, 11, et 14 notamment lorsque cette dernière sera prolongée au sud du Grand Paris Express jusqu’à Orly.

Un design futuriste

Ces nouvelles rames comptent 8 voitures, au lieu de 6 aujourd’hui. Côté design, les futures rames possèdent, selon Alstom, « des formes épurées, une signature lumineuse particulière et une cohérence visuelle avec les portes palières en station ».

>> A lire aussi : Alstom menacé de (grosses) pénalités pour les retards du métro

A l’intérieur, l’aménagement des rames a été pensé pour améliorer le confort des passagers. Mais aussi pour faciliter la circulation dans les voitures avec des « alcôves » permettant de créer des espaces de « convivialité », ainsi que des sièges en forme de « boomerangs » pour accroitre la capacité globale des rames.

L’éclairage se fera par LED, et le système de ventilation sera plus performant que celui d’aujourd’hui.

De nouvelles technologies

Le nouveau métro est aussi doté d’un freinage 100 % électrique qui permet de récupérer de l’énergie et de la réinjecter sous forme d’électricité dans le réseau. « Ce système permet de réduire jusqu’à 20 % la consommation énergétique des rames et la pollution de l’air, par rapport au dernier matériel roulant pneu (MP05) », explique Alstom.

>> A lire aussi : Alstom et Thales décrochent un contrat pour le métro de Hong-Kong

En janvier 2015, Alstom avait remporté un contrat portant sur la livraison de 217 trains MP14 sur 15 ans, pour un montant total de 2 milliards d’euros.